Accueil » Famille » Education » Votre enfant a raté le bac ? Positivez, ce n’est pas la fin du monde !

Votre enfant a raté le bac ? Positivez, ce n’est pas la fin du monde !

Combien sont-ils à avoir raté le bac et sont aujourd’hui à la tête d’une entreprise florissante, dirigent toute une équipe dans une grosse société en tant que directeur de tel ou tel département, ou sont ministres ou députés (plutôt facile de nos jours…)? Combien sont-ils à avoir eu le bac mais ont raté les études universitaires, n’ont pas pu décrocher un bon job ou parfois ont dû végéter leur vie durant dans des stages à n’en plus finir sans vraiment trouvé un bon travail. Le bac c’est une étape, ce n’est pas la vie…

Rater le bac n’est pas un drame et il faut tout de suite dédramatiser, surtout quand l’enfant y a mis tout son cœur et que tout le monde est témoin des efforts qu’il a fourni pour décrocher le fameux sésame. En tant que mères, nous devons toujours nous préparer aux deux éventualités, réussite ou échec et préparer à l’avance le discours qu’il faut lui tenir. Sinon, notre propre déception risque de transparaître et de culpabiliser davantage l’enfant.

La première chose donc à lui dire c’est que ce n’est pas la fin du monde. C’est un examen et un examen on le réussit ou échoue. Si l’enfant est disposé à redoubler sa classe c’est tant mieux parce que cela l’aidera à mieux assimiler les cours déjà suivis l’année précédente, et vous-même, en récupérant les notes pourrez voir là où il a eu le plus de difficultés pour pouvoir combler les lacunes dans ces matières. Donc redoubler est une bonne chose.

Si l’enfant n’est pas prêt à redoubler sa classe et que vous pouvez lui permettre d’aller dans une école professionnelle et d’apprendre un métier, il faut le faire, il pourra toujours revenir en arrière plus tard pour faire son bac s’il en a toujours envie. En tout cas le mieux est de commencer à explorer tout de suite avec elle ou lui ses projets professionnels, de voir vers quoi l’orienter, ce qu’il veut vraiment faire dans la vie. En effet, il arrive souvent que, jusqu’au bac, l’enfant ne sache pas ce qu’il aimerait faire plus tard, et les parents occupés qu’ils sont ne l’y aident pas beaucoup. Très fréquemment on entend dire : « le bac d’abord, après on verra », ce qui est tout à fait inadapté, il faut plutôt pouvoir dire « dès après le bac voilà ce que je veux faire ».

Quoiqu’il en soit faites-lui gagner du temps pendant les vacances. Après quelques semaines de repos, et quelques sorties avec les amis, reprenez le en main. Mettez-le à l’anglais et à l’informatique (s’il n’y est pas déjà à fond) car on en a toujours besoin de nos jours, et faites-lui réviser les matières ratées. Prenez le temps de découvrir avec lui les métiers d’avenir maintenant que le stress est retombé, il sera plus attentif. Après cela votre enfant reprendra de bon pied l’année scolaire, qu’il ait choisi de redoubler ou de s’orienter vers la formation professionnelle.

photo soninke.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login