Accueil » Développement personnel » Coaching » Bonnes manières : 10 choses à éviter en public !

Bonnes manières : 10 choses à éviter en public !

Il nous est toutes arrivé d’oublier nos bonnes manières ou de pâtir des impolitesses de quelqu’un. A bon entendeur donc, voici les choses déplacées et inappropriées à ne plus jamais faire en public. En effet, selon le lieu, le contexte et les gens qui nous entourent, certains de nos faits et gestes peuvent vite passer pour des impolitesses. Voici 10 exemples qui doivent ainsi être bannis sous peine de passer pour une malotrue.

1- Se mêler des affaires des autres

Aussi tentant que cela puisse être, ne posez pas de questions gênantes ou dont les réponses ne vous regardent pas. Le cas échéant, vous récolterez peut-être une révélation croustillante, mais vous passerez aussi pour une personne impolie aux yeux de votre interlocuteur.

2- Téléphoner en public

Parce qu’on a toujours pesté contre quelqu’un qui téléphonait (très fort) dans le train, le bus, au restaurant ou même dans l’open space, on se garde bien de passer nos coups de fil perso (cela inclut également la prise de vos rendez-vous médicaux et chez l’esthéticienne) quand on est en public. C’est la base même si beaucoup ont tendance à zapper totalement cette règle de bonne conduite, voire tout simplement de respect d’autrui.

3- Privilégier le virtuel au réel

On est tous tellement accro à nos smartphones et aux réseaux sociaux que l’on finit par ignorer les gens avec lesquels on pourrait discuter « en vrai », prendre de leurs nouvelles, se montrer sociable et polie.

4- Doubler à la caisse

Que vous soyez pressée ou que vous ayez simplement la flemme de patienter en caisse (derrière une dame avec un caddie bondé alors que vous n’avez acheté qu’une brique de lait), ne doublez pas en caisse, mine de rien. Pas de petits arrangements avec sa conscience, on sait très bien que cela ne se fait pas, il n’y a qu’à voir notre regard noir lorsque quelqu’un ose nous fait le coup. Bon, évidemment, si une âme bienveillante nous prie de la doubler, c’est différent…

5- Avoir une tenue inappropriée

Il y a des codes vestimentaires à respecter selon l’endroit et l’occasion. Ainsi, tout comme on ne débarque pas en tongs à un mariage, on oublie le haut de maillot qui dépasse du T-shirt, au bureau, ainsi que le mini-short de plage. De la même manière, on ne sort pas acheter son pain en pyjama, aussi joli soit-il. C’est une question de respect pour autrui.

6- Se mettre le doigt dans le nez

S’il existe un geste inélégant par essence c’est bien celui de s’enlever les crottes du nez en public. Même si cela vous démange ou que vous êtes une habituée des faits en milieu familial, évitez ce geste au maximum en public. C’est moche et impoli.

7- Laisser les enfants en roue libre

Rien de pire qu’un enfant qui crie, fait un caprice, court partout ou renverse des objets tandis que ses parents sont là, impassibles, comme s’ils ne s’apercevaient pas que leur petite terreur embêtait tout le monde. C’est pourtant leur rôle d’enseigner les gestes de bonne conduite à leur progéniture. Même si, évidemment,  aucun parent n’est jamais à l’abri d’un caprice.

8- Se tenir mal à table

Manger la bouche ouverte, mettre les coudes sur la table, poucer avec le doigt, roter, mâcher à grands bruits, autant de mauvaises manières qu’il est primordiale de bannir, que ce soit lors d’un dîner de famille ou au restaurant pour ne point risquer de couper l’appétit de ses convives.

9- Dire des gros mots

On a beau justifier son langage grossier en expliquant que dire des gros mots nous permettrait de nous montrer plus convaincante, il n’en reste pas moins que parler comme un charretier n’est jamais du plus bel effet en public. Et que l’on obtient rarement ce que l’on souhaite en insultant son interlocuteur.

10- Ne pas dire « merci »

Merci, s’il-te-plaît, excuse-moi, des formules de politesse de base qui nous ont été enseignées (rabâchées) durant notre plus tendre enfance et que l’on a pourtant parfois tendance à oublier. Ce qui n’échappe pas à notre entourage qui va de fait nous considérer comme un grossier personnage.

 

About Mounina Kane

Femme, mère et grand-mère passionnée de communication et d'écriture, c’est avec une grande joie que je prends la plume (ou le clavier) pour Debbosenegal, un grand challenge que je partage avec tous les membres de la rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login