Accueil » Sport » Forme » Tout sur la Gym en version aqua

Tout sur la Gym en version aqua

    Vingt ans après ses débuts, l’aquagym a fait des petits. Et toute activité physique se pratique dans l’eau, sinon rien.

    Scène de la vie ordinaire des années 90 : des femmes en maillot, bonnet de bain sur la tête et frite à la main, suivant pendant 30 à 45 minutes les directives d’un maître-nageur posté sur le bord du bassin, qui lève bras et genoux. On est en pleine séance de gymnastique aquatique, outil thérapeutique en centres de rééducation, propulsé méthode de fitness incontournable après l’apogée de l’aérobic cher aux eighties. Moins traumatisante pour les articulations qu’un cours de step, l’aquagym affichait également des vertus anticellulite, drainantes et tonifiantes. Vingt ans plus tard, l’activité s’est perfectionnée, avec plusieurs disciplines déclinées en version aqua. Six, exactement.

    L’aquarunning tonifiant

    aquarunningEn chaussons de piscine, on s’installe sur le tapis de course immergé pour courir sur les dizaines de rouleaux qui glissent sous les pieds. Plus on va vite, plus la résistance de l’eau est forte, et plus les muscles du bas du corps sont sollicités, abdos compris. Une bonne solution pour les accros du running blessées, impatientes de retrouver la piste. Sens de l’équilibre exigé.

    L’aquacycling remodelant

    aquacyclingLe hit absolu de ces dernières années. En cours collectifs ou en cabines individuelles, il s’agit de pédaler dans l’eau et de suivre les instructions du prof pour travailler également le haut du corps et les bras. Effet spectaculaire sur la cellulite, à condition d’être assidue.

    L’aquaboxing percutant

    aquaboxingOu l’aquacombat, ou l’aquakickboxing… Directs et crochets du droit, coups de pieds, esquives, uppercuts et sauts à la corde (sans corde !), l’eau est l’unique adversaire, et sans doute le plus résistant. La boxe dans l’eau se pratique sans protège-dents ni gants, mais avec une sorte de manchette alourdie à chaque poignet. Celles qui veulent cibler les muscles des bras vont aussi devoir réviser leur souffle.

    L’aquayoga apaisant 

    aquayogaEau + asanas = lâcher-prise total pour celles qui ne sont pas claustrophobes. On reproduit les postures, majoritairement sous l’eau, avec un masque de plongée pour garder les yeux ouverts. Ça change de la planche, et tenir le poirier devient moins difficile… Dans la même veine, mais la tête hors de l’eau, l’aqua tai-chi a aussi ses adeptes.

    L’aquazumba amusant

    aquazumbaLa discipline star du gym floor profite aussi des bienfaits de l’eau. Ou comment se dépenser en dansant dans la piscine, en maillot de bain… Le bénéfice sportif n’est pas très clair, mais au moins, on passe un bon moment, qu’on soit douée ou non pour les chorés.

    L’aqua pôle stimulant

    aquapoleVu du bord, cela ressemble à de la natation synchronisée, avec des nageuses agrippées à une barre verticale. On perd un peu l’effet parade amoureuse ambiance strip-tease de la version cabaret, mais la discipline est surtout destinée à renforcer les muscles des bras (devant et derrière), ainsi que les abdos.

     Crédit photo: www.biolissime.fr

    About Khady Gadiaga

    Khady GADIAGA est diplômée en Marketing Stratégique et Communication Organisationnelle de Liverpool Polytechnic Business School (Royaume Uni). Elle est également titulaire d’un Master 2 en gestion de projet de Kassel Hochschule en Allemagne et d’une licence en langues étrangères appliquées (anglais /allemand). Ayant capitalisé vingt ans d’expérience professionnelle, elle a piloté le marketing et la communication institutionnelle de plusieurs entreprises des secteurs privé et public au Sénégal et à l’étranger. Elle dispose également de plusieurs années d'expérience professionnelle pertinente dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques, programmes et projets liés au genre, qu’elle a eu à mettre au service de plusieurs organisations non gouvernementales. Khady GADIAGA est également connue dans la communication d’événements culturels d’envergure nationale et internationale (Dak’Art, FESMAN, AGFA, etc).

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Login