Accueil » Développement personnel » Coaching » Se mettre en valeur

Se mettre en valeur

Dans la vie en général, personnelle ou professionnelle, les femmes n’ ont appris ni à se faire connaître ni à donner une bonne image d’elles-mêmes. C’est souvent vérifiable lorsque vous lisez la presse au Sénégal notamment lors des événements mondains et que vous lisez les commentaires sur la prestation de telle ou telle femme ou son habillement qui, pour certains « ne lui va pas du tout, elle est mal coiffée » etc. C’est souvent des remarques qui sont faites aux femmes chroniqueuses ou animatrices télé. Pourquoi ces commentaires envers la gent féminine?

Qui d’entre nous n’a pas entendu ce type de commentaire négatif envers une femme si ce n’est envers soi-même? Ce sont des messages au même titre que les messages contraignants, qui finissent par impacter notre comportement. A force d’entendre que nous ressemblons à des vampires, comment nous comportons-nous? Très souvent nous adoptons une attitude de protection, nous nous couvrons de carapace au point de devenir invisible au sens propre comme au sens figuré. Alors comment faire pour changer ce phénomène? Commençons déjà par adopter nous-même un comportement positif :

Communiquer positivement en partageant des choses positives

Inscrivons-nous dans une dynamique de construction plutôt que de destruction. Prenons l’habitude d’apporter et de commenter positivement les événements pour y apporter les améliorations possibles et nécessaires. Pensez qu’en envoyant des messages positifs aux personnes, généralement vous recevrez des messages positifs. Nous pouvons penser parfois aussi en regardant certaines émissions télé que les personnes l’ont voulu à force de distiller des commentaires négatifs, n’est ce pas légitime qu’elles en récoltent parfois?

Se mettre en valeur par contre, ce n’est pas se vanter! Bien au contraire.

Se vanter, c’est estimer et dire « je suis la meilleure, la plus ceci, la plus cela etc »

Se mettre en valeur au contraire, c’est communiquer sur ses réalisations. C’est factuel et vérifiable. Montrer ce qu’on a fait et permettre aux autres d’en faire pareil.

Je termine par une métaphore : à méditer.

Les Trois passoires

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse.

Quelqu’un vient un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

– Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ?

–  Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires.

– Les 3 passoires ?

– Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?

-Non. J’en ai simplement entendu parler…

– Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?

–  Ah non ! Au contraire.

– Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si elles sont vraies. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l’utilité. Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?

– Non. Pas vraiment.

– Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

Je vous souhaite une belle semaine et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login