Accueil » Maison » Aménagement » Savons-nous encore dresser une table ?

Savons-nous encore dresser une table ?

Les traditions se perdent. Aujourd’hui rares sont les personnes qui appliquent encore les règles traditionnelles du dressage de table. Réapprenons ici à dresser une jolie table qui donne encore plus envie à nos invités de manger.
LA NAPPE

Pour le déjeuner, tout est permis ! Vous pouvez poser vos couverts à même la table, utiliser des sets ou bien une nappe. Dans les deux derniers cas, n’hésitez pas à jouer des imprimés, des couleurs et du mélange des matières. Face à toutes ces possibilités, attention cependant à ne pas faire de fautes de goût et veillez à harmoniser les couleurs et les styles. Par exemple, une nappe au décor chargé ne conviendra pas à des assiettes riches en motifs.table et nappe (1)

Pour le diner cependant, la nappe s’impose. Elle pourra être de couleur pour les diners entre amis, mais préférez-la tout de même unie. Pour les repas plus officiels, la nappe sera blanche, et de préférence brodée, pour magnifier les accessoires de la table.

Si votre plateau de table est vraiment beau et que vous ne souhaitez pas le cacher avec une nappe, faites comme nos amis anglais, et choisissez des sets blancs aux finitions raffinées.

Détail important : les retombés de la nappe doivent être au minimum de 30 centimètres. L’idéal est qu’elle frôle l’assise des sièges.

LES ASSIETTESdisposition-a-la-francaise (1)

Les assiettes se placent à environ 3 centimètres du bord de la table, et espacées de 40 centimètres les unes des autres, afin que les invités ne soient ni trop proches, au risque de se gêner, ni trop éloignés, au risque de ne plus s’entendre.

Il ne doit y avoir qu’une assiette par invité. Seules les assiettes creuses destinées au potage seront préalablement posées sur des assiettes plates de même dimension. En revanche, si une autre entrée qu’un potage est prévue, elle devra être servie dans une plus petite assiette que la première, et posée uniquement au moment du service.

Enfin, s’il existe une petite assiette à pain, elle sera placée en haut à gauche de l’assiette principale, sinon le pain sera posé à même la table au même endroit.table bien dressee

LES COUVERTS

Le placement des couverts se conforme à la logique de leur utilisation. La fourchette que l’on manipule de la main gauche, se place à gauche, et le couteau dont on se sert de la main droite, se place à droite. La cuillère à soupe vient alors se placer à la droite du couteau.

En respectant ces emplacements, placez autant de couverts qu’il y a de plat : ceux destinés à l’entrée seront les plus éloignés de l’assiette.

En France, la fourchette se pose les dents sur la nappe et la cuillère dos au plafond. Cette position, dite « à la française », découle de la tradition des orfèvres Français de graver leur monogramme au dos des couverts, à l’inverse de la tradition Anglaise où il s’inscrit à l’intérieur des couverts, ce qui explique que ces derniers se posent à l’inverse de la France. Quant au couteau, quelque soit le pays, le tranchant est tourné vers l’assiette pour éviter les accidents.

Concernant le porte-couteau, apparu à la fin du XVIIIème, il était utilisé pour ne pas tacher la nappe afin de pouvoir la réutiliser plusieurs fois. Il fut par la suite volontairement délaissé par les grandes maisons qui n’imaginaient pas mettre deux fois la même nappe. Aujourd’hui, ils reviennent sur nos tables comme des accessoires précieux, voire cocasses, qui donnent un cachet supplémentaire à la décoration de la table. Ils seront surtout utiles lorsque vous décidez de ne pas changer les couverts entre chaque plat, pour éviter à vos convives de se retrouver couverts à la main, n’osant pas les reposer sur la table en attendant le plat suivant, de peur de salir la nappe.

LES VERRESart carrousel (1)

Les verres sont placés en haut de l’assiette de façon décroissante. A gauche, le verre le plus grand, est destiné à l’eau, vient ensuite un verre plus petit pour le vin rouge, puis un verre encore plus petit pour le vin blanc, et enfin, tout à droite, un peu plus en retrait par rapport aux autres, vient la flûte à champagne.  Précisons enfin que les verres à eau devront toujours être remplis au moment de passer à table.

LES SERVIETTES

Au déjeuner, la serviette se place sur l’assiette, simplement posée ou pliée selon sa taille. Les plus doués pourront choisir un pliage façon origami, très en vogue ces derniers temps. Attention cependant à ne pas vouloir faire trop spectaculaire, il est souvent le faux ami du beau.

En revanche au dîner, on dispose les serviettes repliées sur elles-mêmes à gauche de l’assiette pour ne pas cacher la vaisselle de qualité sortie pour l’occasion.

Que ce soit le midi ou le soir, évitez les serviettes en papier. Si originales soient-elles, elles sont réservées aux pique-niques ! Elles sont cependant acceptées à l’apéritif mais devront restées petites et discrètes.

Elle table

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login