Accueil » Religion » L’Islam au Sénégal » Sans l’éducation religieuse, la jeunesse ne peut être productive

Sans l’éducation religieuse, la jeunesse ne peut être productive

Dans cette émission intitulée Al Amine en référence au Prophète Mohammad SAW, l’animateur a invité deux jeunes qui officient en tant qu’Imam dans leurs mosquées respectives et il s’étonne qu’à leur âge, ils soient déjà imams, rôle qui est plutôt dévolu à des personnes d’un certain âge, très souvent à la retraite professionnellement.
A tour de rôle les deux invités expliquent pourquoi les jeunes doivent jouer les rôles d’avant-garde, pourquoi ils l’ont fait du temps du Prophète SAW et doivent le faire encore aujourd’hui. Dans un pays comme le Sénégal, tous les grands hommes de référence étaient érudits dans leur très jeune âge et partaient à la recherche du savoir. Entre l’âge de 16 et 30 ans, ils avaient déjà beaucoup fait et avaient déjà beaucoup écrit. Ces saints hommes doivent servir de modèle aux jeunes en quête de référence.
Une responsabilité partagée
Les parents sont-ils fautifs du manque d’éducation religieuse des enfants ? En partie oui, mais le jeune d’aujourd’hui peut trouver tout ce qu’il veut savoir par lui-même, dans les livres, dans internet, et dans des écoles ou auprès de maîtres, pour peu qu’il en ait l’envie. Ce jeune passe d’ailleurs du temps qui aurait pu servir à l’instruire utilement, à surfer sur des réseaux sociaux et prend pour modèle des stars ou autres personnalités de culture différente.
La recherche du savoir
Seule l’éducation religieuse permet à l’enfant de savoir d’où il vient, quelle est la finalité de sa vie et où il ira demain. Un jeune bien éduqué est une aubaine pour la nation car il est conscient qu’il ne doit pas perdre de temps à des futilités sur terre. Il doit s’instruire, l’Islam est la première religion dans son premier verset descendu à recommander l’instruction. Un jeune instruit suivra la sunna du Prophète SAW qui, à son époque les responsabilisait, leur confiait des missions de premier ordre, comme diriger une grande armée (le cas de Osama ou de Khalid Ibn Walid (qu’Allah les Agrée).
 Ce jeune suivra les recommandations du Prophète SAW pour éviter de tomber dans les pièges du diable, de la passion, des plaisirs de l’âme qui mènent à la perte. A notre époque où avec les réseaux sociaux tout est mis en oeuvre pour favoriser les rencontres et connecter les gens, hommes et femmes, comment amener les jeunes à éviter la fornication ? En revenant aux enseignements du Prophète SAW c’est-à-dire aider les jeunes à se marier tôt. Comment éviter qu’ils tombent dans des travers ? En leur apprenant tout jeune qui est Allah et en leur disant que quoiqu’ils fassent Allah les voit. Un jeune qui grandit avec cette certitude, ne volera pas, ne forniquera pas et ne fera aucun acte répréhensible car ce ne sera pas le regard du parent qui l’en dissuadera mais celui de l’Etre supérieur qui ne dort jamais et qui voit tout.
Comment éviter que les jeunes tombent dans les pièges du terrorisme ? En les éduquant et en les poussant à toujours se référer à leurs ainés qui ont de l’expérience et sont devenus moins fougueux.. Un jeune éduqué dans l’Islam sera posé et sera difficile à entrainer dans des causes insensées que défendent parfois les terroristes.
En substance voilà le résumé des débats dans cette émission en langue wolof de la 2STV. Les deux invités rendent grâce à Dieu et à leurs parents qui les ont très tôt orientés vers les études islamiques en plus de l’école française. Ce qui leur a permis aujourd’hui d’avoir obtenu et un métier pour vivre et une base solide dans leur religion au point de devenir les jeunes imams qu’ils sont et des références pour les jeunes de leur quartier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login