Accueil » Cuisine » Consommons local » RIZ DE LA VALLEE : LA RECETTE DU BON GOUT

RIZ DE LA VALLEE : LA RECETTE DU BON GOUT

Après avoir connu une entrée difficile sur le marché sénégalais, le riz local communément appelé riz de la vallée commence à séduire de plus en plus de consommateurs.

Riz local comparé au riz parfumé

Mon grossiste en denrées alimentaires me l’a confirmé, aujourd’hui un sac de riz sur trois vendus est du riz de la vallée. On le comparait souvent au riz parfumé importé pour le dénigrer mais depuis que la variété nericca, qui est du riz aromatique, a été adoptée, les avis ont changé en faveur du riz de la vallée. Cette variété sélectionnée par un chercheur sierra léonais a bien aidé les paysans à imposer leur production au marché local.

Des techniques de cuisson spéciales

Il reste maintenant à maitriser ses techniques de cuisson. En effet ma mère qui adopté ce riz depuis bientôt trois ans ne tarit pas d’éloges pour ce céréale mais elle reconnaît qu’il y’a un certain savoir-faire à avoir pour en tirer le meilleur goût. La nutritionniste, le Pr Salimata Wade de l’UCAD explique que le riz local a une grande teneur en eau d’où la difficulté des femmes à l’intégrer dans leur dosage en eau et en huile. Cependant, elle a démontré scientifiquement que ce riz contrôle le diabète de par sa faible teneur en amidon et en sucre!

Ma mère qui n’est pourtant pas médecin a aussi constaté que le riz de la vallée se digère vite en plus d’avoir une grande qualité gustative. Deux heures après le repas, la digestion est faite quelque soit la sauce qui l’accompagne contrairement au riz parfumé importé qui met plus de temps à être évacué par notre corps.

Une recette simple

Alors sénégalaises, adoptez ce produit succulent qui constitue une nourriture de base dans notre pays en appliquant la recette suivante que je vais vous confier et que j’ai obtenue de ma mère.

Pour une bonne cuisson du riz local aromatisé, trempez le dans un bol d’eau jusqu’à couverture 10mn avant de le rincer. Ensuite étuvez le 10mn à grande vapeur. Après seulement, vous le cuisez à votre façon en évitant de mettre trop d’eau étant donné qu’il est désormais précuit! Si vous le voulez en riz blanc, mettez une jusque quantité de 2 verres d’eau pour 4 pots de riz; si vous l’incorporez dans du jus de poissons pour le ceebu jen ou de viande pour le ceebu yap, c’est le même principe. Réduisez au maximum le jus avant de l’incorporer quitte à arroser après avec le jus réservé pour rectifier à votre gout.

Bon appétit en riz de la vallée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login