Accueil » Développement personnel » Coaching » Relever les défis d’un changement en 1 mois, êtes-vous partants ?

Relever les défis d’un changement en 1 mois, êtes-vous partants ?

Chaque nouvelle année est l’occasion de prendre des résolutions. Il arrive aussi au quotidien que nous refassions le monde mille fois avec des  » je vais… » « je dois… » j’aurai pu, dû…. » etc. Quand nous ne énervons pas contre tout ce qui se passe dans notre environnement. Il faut dire qu’il y a une pléthore de raisons aussi n’est ce pas? Entre les embouteillages et l’indiscipline qui règnent sur les routes, les enfants qui au dernier moment se souviennent qu’ils n’ont pas le bon cahier, et le prof qui a oublié de préciser les devoirs sans compter le conjoint (e) avec ses remarques parfois désobligeantes…Oui parfois il ya des raisons de s’énerver et de râler une bonne fois pour toute!  Et si nous décidions de changer, d’arrêter de râler et de passer à l’ACTION!

Oui si nous décidions de consacrer le temps et l’énergie que nous mettons à râler au service de notre Objectif? J’imagine que vous visualisez déjà le bonheur que vous obtiendrez. Si au lieu de pester contre tel ou tel chauffard vous profitiez de cette situation pour vous mettre à apprendre quelque chose de nouveau par exemple, une langue, un livre saint (coran, bible), à affiner votre projet de changement de poste, de maison, de voiture, de recherche d’une meilleure situation ….que sais je encore! Nous passons parfois un temps considérable en voiture en tant que conducteur ou passager, les outils technologiques actuels permettent de faire tellement de choses à la fois… au lieu de téléphoner tant qu’à faire écoutons quelque chose d’utile. Mais si téléphoner vous procure joie et repos pourquoi pas?

Changer nécessite du temps, il faut transformer nos anciennes habitudes en nouvelles habitudes plus utiles. Changer se prépare aussi. Nous vous proposons une démarche sur un mois afin d’y accoutumer votre corps et votre esprit, pour permettre aux nouvelles habitudes de s’installer.

Pour se faire …
  •  la première étape : c’est d’abord identifier les situations qui mettent vos nerfs à rude épreuve, pourquoi vous râlez, qu’est ce qui vous fait râler, dans quelles circonstances vous râlez.  Généralement, ce sont les situations suivantes et avec les  interlocuteurs suivants que nous exprimons notre énervement jusqu’à râler :
  •  dans le cadre familial : les enfants avec leurs oublis, retards et « envies » pressantes diverses et variées. Le conjoint (e) pour qui ce n’est jamais comme il faut par exemple
  •  au bureau : avec les collègues, la hiérarchie et même les outils de travail tel un ordinateur qui bugge ou un téléphone sans réseau…y a pas pire parfois.
  •  la voiture qui ne démarre pas alors qu’on est déjà en retard, les transports en commun bondés ou quasi inexistants…
Quand je vous disais qu’il a des raisons de râler….

Une fois la situation et l’interlocuteur identifiés, et la prise de conscience effectuée,

  •  deuxième étape : commencer par éviter la fameuse phrase qui accompagne notre énervement du type, ça me soûle, m’énerve, ou c’est pas possible qu’il est nul ou b…, et même j’en étais sûr, c’est toujours comme ça. Des phrases du type généralisation, voire même distorsion de la réalité.

Pensez à votre objectif jusqu’à visualiser le bonheur que vous procurerait ne plus râler

  •  troisième étape: « ancrez » cette vision du bonheur, et donnez à cet ancrage un aspect matériel comme un objet à garder avec vous et à toucher à chaque fois que vous risquez de râler pour vous rappeler justement que vous devez l’éviter. Cela peut être une clé à garder dans votre poche ou votre sac ou votre objet fétiche si vous en avez!
  •  quatrième étape : ne pas reporter à demain…éviter la procrastination. Ne remettez pas à demain votre objectif de changement! vous l’avez décidé alors c’est le bon moment, mettez vous en action maintenant.
  •  cinquième étape : pour vous y aider, adoptez la méthode du bilan quotidien en fin de journée en particulier sur vos réalisations journalières. Recherchez ce qu’il y a à améliorer tout en vous félicitant de vos réussites. Il est important d’apprécier vos réussites, cela contribue à la motivation
  •  sixième étape enfin : pour réussir votre challenge, arrêter de rechercher des fautifs…prenez vos responsabilités.  Soyez orienté changement et résultats, les autres se chargeront de leur changement. C’est contagieux, adoptez la zen attitude, vous verrez le résultat. N’avez vous pas remarqué souvent lorsque vous criez sur quelqu’un, comment il élève la voix?

Vous voilà prêt à changer à présent et à économiser votre énergie. Tout cela pour votre bonheur et celui de votre entourage.

A plus pour d’autres réflexions !

 

Mariame WONE

Coach certifiée

Directrice AIC Concept

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login