Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » Ramadan : méditons sur nos défauts !

Ramadan : méditons sur nos défauts !

On entend souvent dire « j’ai un sale caractère » ou « chacun ses défauts » ou encore « je ne peux pas changer ma façon d’être ». Justement le mois de Ramadan est un bon prétexte pour tenter un changement dans sa façon de faire de d’être.

A maintes reprises, le Prophète (sallalahou alayhi wa salam) montra le mérite des caractères nobles en disant :
« Dans la « Balance », rien n’égale en poids les nobles caractères »  Rapporté par Ahmed & Abou Daoud

« Quelle est la meilleure des oeuvres, demanda-t-on au Prophète ? C’est la noblesse de caractère, répondit-il. »

 » On lui demande aussi :  Qu’est-ce qui donne le plus l’accès au Paradis ?   C’est la crainte de Dieu et la noblesse de caractère, dit-il.  » [ Rapporté par  At-Tirmidhi ]

Sans vouloir alimenter les préjugés, nous ne pouvons nier que certains mauvais traits de caractère sont assez récurrents chez nous, les femmes… Médire, manquer de patience, perdre son temps dans les futilités, se plaindre… Désolée mes sœurs, mais il faut avouer que nous sommes quasiment toutes concernées par l’un ou l’autre (voire plusieurs…) de ces défauts.

Aussi afin de nous améliorer voici un rappel de quelques défauts qui sont souvent communs à nous autres femmes. Faisons en sorte de les identifier chez nous, et si nous nous y reconnaissons, le challenge est, au sortir de ce mois de Ramadan, doublement éprouvant à cause du coronavirus, de voir un changement en nous-mêmes. 

La médisance 

Une fâcheuse tendance qui ne fait que se répandre au sein de la communauté. La médisance consiste simplement au fait de dire d’une personne ce qu’elle n’aimerait pas entendre. Ne l’oublions pas et contrôlons notre langue !

{ Et ne médisez pas les uns sur les autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. } ( Sourate Al Hujurat ; v.12)

Parler de choses futiles 

Combien de fois, nous retrouvons-nous plongées dans des discussions inutiles, qui ne mènent nulle part et ne sont au final qu’une perte de temps ? Il faut l’admettre, les femmes sont bavardes (beaucoup d’entre nous du moins…), rien ne nous empêche de parler mais essayons d’utiliser notre langue pour faire le bien autant que possible

1. { Bienheureux sont certes les croyants ,

2. ceux qui sont humbles dans leur Salat,

3. qui se détournent des futilités } (Sourate Al Mu’minoun )

L’impatience et le fait de désespérer

Qu’est-ce que l’impatience si ce n’est  le fait de ne pas accepter le décret d’Allah sur nous ? Nous voulons quelque chose tout de suite, nous refusons d’attendre, mais Allah sait mieux ce qui est bon pour nous. S’Il ne nous accorde pas cette chose, ou du moins pas au moment où l’on souhaiterait l’obtenir, alors soyons satisfaits de Son décret et souvenons-nous que c’est sans aucun doute une grâce de la part d’Allah az wajal.

{ L’homme a été créé d’impatience ; mais je vais vous montrer Mes signes ne Me demandez donc pas de Me hâter } (Sourate Les Prophètes – v.37)

Se plaindre à autre qu’Allah 

Nous avons souvent tendance à nous plaindre à notre entourage de ce qui nous affecte. Notre mère, notre mari, notre sœur, notre amie, notre voisin… Aussi plein de bonnes intentions qu’ils sont, ils ne peuvent rien pour nous. Seul Allah a le pouvoir d’atténuer nos souffrances et nos peines alors retournons vers Lui Seul et demandons qu’Il nous facilite. Et Il a certes la capacité de le faire !

{ Je ne me plains qu’à Allah de mon déchirement et de mon chagrin. } (Sourate Yusuf, v.86)

Accumuler les biens matériels

15 robes, 30 foulards, 20 paires de ballerines, 10 sacs à main… Nous aimons les belles choses et nous aimons avoir le choix mais beaucoup d’entre nous tombent dans l’excès. Jetez un œil dans vos placards, vous constaterez certainement que vous ne mettez même pas la moitié de ce que vous avez. Profitez-en pour faire un tri, vos vêtements peuvent servir à des personnes qui elles, en ont vraiment besoin…Et le mois de Ramadan est idéal pour donner. Tout acte généreux accompli est doublement récompensé pendant ce mois.

« Malheur à celui qui est l’esclave de la pièce d’or, à celui qui est l’esclave de la pièce d’argent, à celui qui est esclave du manteau, à celui qui est esclave du beau vêtement… » (Rapporté par al-Bukhârî, n° 2730)

La jalousie et l’envie

Plus qu’un défaut, c’est purement et simplement un pêché ! Lorsque l’on déteste le fait qu’une personne ait quelque chose (que l’on aimerait avoir ou pas), c’est comme si l’on contestait le décret d’Allah sur Ses serviteurs. Oserions-nous dire haut et fort qu’Allah est injuste ? Jamais… Pourtant lorsque l’on ressent de la jalousie, c’est notre cœur qui le dit. Et Allah connaît le contenu des cœurs… Souvenons-nous qu’Allah est Al-Adl (Le Juste) et Ar-Razzaq (Celui qui accorde la subsistance)

« Méfiez vous de la jalousie car elle consume les bonnes œuvres comme le feu consume le bois » Hadith recueilli par Abu Dawud

La liste pourrait être encore très longue, car nous sommes avant tout des êtres imparfaits. Analysons nos défauts, acceptons de les reconnaître et tentons de nous réformer afin de devenir des personnes meilleures, et de développer à notre tour les qualités dignes des personnes pieuses.

Je vous laisse méditer sur ces hadiths du Prophète (saws)

 » La piété n’est que le noble caractère « 

 » Les croyants qui ont la foi la plus complète sont ceux qui ont les meilleurs caractères « 

 » Ceux parmi vous qui seront les plus proches de moi le Jour de la Résurrection et que j’estime le plus sont ceux qui sont dotés des meilleurs caractères ! « 

[ Rapporté par Al Boukhari ]

Source : Avenue des soeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login