Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » Que savez vous du voile musulman ?

Que savez vous du voile musulman ?

Le voile de la femme musulmane fait couler beaucoup d’encre que ce soit à l’extérieur ou au cœur de la oumma. Ce rappel, vous l’avez peut-être lu et relu des dizaines de fois… Mais le rappel profite aux croyants, et nous sommes encore très nombreuses à faire des erreurs dans notre manière de nous habiller que ce soit à l’extérieur ou entre femmes. Manque de connaissances ? Difficulté à appliquer certaines prescriptions ?  Nous ne sommes pas là pour juger, critiquer ou rabaisser, simplement pour nous booster toutes ensemble et tenter de nous rapprocher le plus possible de ce que notre Seigneur attend de nous in sha Allah.
Le voile dans le Coran

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès » (Sourate An-Nur / Verset 31)

Ce verset est explicite et il suffit amplement pour comprendre ce que la femme musulmane doit dissimuler de son corps, dans quelles circonstances et en présence de qui. (en s’appuyant sur l’explication des savants bien évidemment pas en tirant ses propres interprétations).

Quel voile pour la femme musulmane ?

Il est important de rappeler que la femme musulmane n’a l’obligation de porter le voile  qu’en présence d’hommes étrangers. Le terme « étrangers » inclut ici tous les hommes non-maharims, y compris ceux que l’on aurait tendance à oublier et avec qui il y a parfois une certaine forme de « laxisme » tels que les beaux-frères ou les cousins par exemple.

Sans trop rentrer dans la jurisprudence islamique et pour simplifier au maximum, il faut savoir que les 4 grandes écoles juridiques s’accordent toutes sur le fait que le voile est une obligation pour toute femme musulmane pubère. Les avis diffèrent simplement quant à savoir s’il est autorisé ou non à la femme de montrer son visage. Nous prendrons ici l’avis le plus courant, celui qui autorise à la femme musulmane de ne montrer que son visage et ses mains lorsqu’elle sort où qu’elle se trouve en présence d’hommes étrangers.
Les conditions du voile islamique

Alors ce voile, concrètement à quoi doit-il ressembler ? Il suffit de regarder autour de soi dans les rues pour comprendre que nous n’avons pas toutes la même approche concernant le voile. Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles conditions doit remplir notre vêtement pour se rapprocher au maximum des prescriptions islamiques ?

Voile islamique

Le voile de la femme musulmane compte 8 conditions tirées du coran et de la sounnah. Les voici :

  • Peu importe le type de vêtement celui-ci devra couvrir entièrement le corps excepté le visage et les mains
  • Ne pas être une parure en soi : être discret et sobre et ne pas rechercher l’embellissement par son habit. Les couleurs sont permises tant qu’elles ne sont pas voyantes ou trop attirantes
  • Etre assez épais afin que l’ on ne distingue pas la couleur de la peau ou des autres vêtements portés en dessous
  • Etre ample afin de dissimuler au maximum la forme des membres (bras, jambe, taille, etc…)
  • Ne pas être parfumé
  • Ne pas ressembler aux vêtements des hommes
  • Ne pas ressembler aux vêtements des non-musulmanes
  • Ne pas être un vêtement de renom (par lequel la personne pourrait s’enorgueillir)

Pour les femmes musulmanes d’Europe, il peut parfois s’avérer très difficile de respecter toutes ces conditions. Nous avons grandi dans un environnement qui nous pousse à l’embellissement (de manière consciente ou pas), en nous faisant croire qu’avoir un joli reflet dans les yeux des autres est la clé du bonheur. Notre voile doit être pensé avec une vision islamique et non culturelle. Ne cherchez pas à vous voiler selon ce que la société tolère mais selon ce qu’Allah a ordonné et Il connaît mieux le fond des cœurs.

 Et entre femmes ?

Cette question peu de femmes se la posent, et pourtant elle n’en n’est pas moins importante que celle du voile. Il est très commun de croire qu’entre femmes on peut un peu tout se permettre ! Robes moulantes, décolletés, jean slim, et même sous-vêtements ou bikinis… No complexe !

Et pourtant … là aussi les femmes musulmanes doivent faire preuve de pudeur. Bien qu’il n’y ait pas de conditions fermement établies comme pour le voile, les savants s’accordent à dire qu’il est autorisé de découvrir entre femmes et devant ses maharims ce qui est habituellement considéré comme « normal ».  A savoir  les cheveux, le visage et le cou,  les avant-bras, et les pieds jusqu’aux chevilles (les zones des ablutions en fait). Ce qui veut dire que le reste du corps doit être couvert de manière pudique, ici aussi sans mouler les formes, ni être transparent. Donc mes sœurs, se faire belle entre femmes oui ! Mais sans oublier la retenue et la modestie.

Devant le mari, tout est permis !

Au final, une seule et unique personne est autorisée à nous voir dans des tenues « sexy » qui dessinent nos formes à souhait  : notre mari ! Devant lui pas de tabou, au contraire, faites-vous belle… c’est une sounnah.

(Attention tout de même à éviter la vulgarité. Inutile de vous transformer en Kim.K. Soyez attirantes en restant vous-mêmes).

 

Avenue des soeurs

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login