Accueil » Actualités » Nuit du Ramadan 2019, une édition spéciale !

Nuit du Ramadan 2019, une édition spéciale !

La Nuit du Ramadan 2019 a vécu. Comme d’habitude le Cercle Mess des Officiers a refusé du monde. C’était la neuvième édition de cette fête du Ramadan, qui a été particulièrement relevée par la présence de l’Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique, Son Excellence Mr Tulinabo Mushingi et la Maire de Dakar Mme Soham Wardini, marraine de l’édition.

Acueil de l’Ambassadeur des USA par les organisatrices au salon d’honneur
du Cercle Mess des Officiers

L’esprit de cet événementiel est de montrer et démontrer que le Ramadan n’est pas et ne doit pas être perçu comme une pénitence par les musulmans privés de manger et boire toute la journée, mais au contraire comme une miséricorde du Tout Puissant.

En effet, pendant ce mois sacré, l’ennemi juré de tous les êtres humains, Satan et ses suppôts, sont enchaînés et ne peuvent en aucun cas nuire à qui que ce soit. Les portes du Paradis sont grandes ouvertes et celles de l’enfer hermétiquement fermées. La miséricorde divine se répand sur terre et les musulmans nantis se solidarisent avec les démunis. La solidarité, le partage, la sollicitude sont les vertus les mieux exprimés chez les musulmans durant ce mois béni.

Pour les enfants, Ramadan est merveilleux, les mets sont variés, les parents  sont plus indulgents et leur permettent de dormir plus tard, ils peuvent courir et jouer dans les mosquées, et avoir des cadeaux pendant le Eid el Fitr qui représente la fête de fin du jeûne. L’ambiance dans certains pays est carrément festive, on ne pense plus tellement à la faim, mais aux rencontres, aux échanges, aux partages, surtout au moment de rompre le jeûne.

Dara Pout et Niakourab

 C’est dans cet esprit que l’agence Debbosenegal, depuis maintenant 9 ans, a instauré la Nuit du Ramadan. Pendant cette soirée, plus de 300 invités, nantis comme démunis, partagent ensemble l’iftar (repas de coupure du jeûne) et le dîner, gracieusement offert par les organisatrices, et profitent d’une causerie religieuse animée par pas moins de 3 imams.

C’est aussi l’occasion de choisir un parrain ou une marraine et des invités d’honneur qui viennent partager et rehausser de leur personnalité cette soirée spéciale. Le thème choisi cette année étant Islam et propreté de l’environnement, la marraine était tout trouvée en la personne de la Maire de Dakar, Mme Soham Wardini, qui a fait de Dakar ville propre, le crédo de son action à la mairie.

La deuxième invitée d’honneur était Mme Seynabou Ly Mbacké, ancien Ministre de la femme et de la micro-finance. Mme Mbacké est venue en tant que personnage politique mais aussi en tant que membre de la famille, car apparentée aux organisatrices.

Mmes Soham Wardini et Seynabou Ly Mbacké
entourant l’Ambassadeur Mushingi

Les Imams, Mohamdel Habib Ly, Moussa Guèye et Ahmed Fall ont bien traité le thème de la propreté de l’environnement du point de vue de l’Islam. A travers des versets du Coran et des Hadiths du Prophète Mohammad PSL, ils ont démontré à quel point l’Islam est LA religion de la propreté. Car ne serait-ce que pour accomplir la prière, il faut faire ses ablutions avec de l’eau propre, porter des habits propres et prier dans un endroit propre.  

Madame le Maire, Soham Wardini, a apporté sa contribution, en précisant que ce thème entrait en droite ligne dans ses priorités à la tête de la mairie de Dakar, et que de pareilles causeries venaient renforcer son action et gagnaient à être élargies.

Dara Djiby Sow Rufisque

Son Excellence Mr Mushingi a rajouté que la propreté de l’environnement est l’affaire de nous tous qui vivons au Sénégal, car précise-t-il, nous sommes tous embarqués dans la même barque qu’est le Sunugaal, Sénégal. Et de rajouter que pour atteindre le but, nos actions doivent converger et de préciser en wolof que nous devons : «khaathiando, doorando ! », ce qui lui a valu une salve d’applaudissements ! Il a chaleureusement félicité les organisatrices et pour montrer sa solidarité, a tenu à rester jusqu’à la fin de la soirée.

Remise de dons aux Daras

Mme Mbacké a également beaucoup félicité les organisatrices. Elle a précisé que la propreté est l’affaire de tous et que le thème est particulièrement bien choisi, car d’actualité dans notre pays, surtout dans la capitale. Elle dit que c’est aussi un sujet qui tient à cœur le Président de la République, Son Excellence Mr Macky Sall qui a instruit ses ministres concernés de désencombrer la capitale et de faire du pays et de la capitale un endroit zéro déchets.

Tous ont formulé des prières pour toute l’assistance et particulièrement les organisatrices. Après la série de questions-réponses et la distribution des dons offerts par les partenaires aux différents daaras invités, le rideau est tombé sur l’édition de 2019.

About Mounina Kane

Femme, mère et grand-mère passionnée de communication et d'écriture, c’est avec une grande joie que je prends la plume (ou le clavier) pour Debbosenegal, un grand challenge que je partage avec tous les membres de la rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login