Accueil » Santé » Nos héros face au covid 19 : Dr Abdoulaye Bousso

Nos héros face au covid 19 : Dr Abdoulaye Bousso

Au Sénégal le grand public a eu la fierté de découvrir que malgré un système sanitaire très décrié et à juste titre, nous avons des hommes et des femmes qui ont été à la hauteur de la riposte attendue face au coronavirus. Des hommes et des femmes qui n’ont absolument rien à envier à leurs confrères ou consœurs des pays développés. Votre magazine se fait le plaisir de vous les faire découvrir.

Aujourd’hui nous parlerons du Dr Abdoulaye Bousso. Directeur du Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire (COUS) du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, c’est lui qui coordonne les coopérations de lutte contre le covid 19.

Dr Bousso est un expert en gestion des urgences et catastrophes sanitaires. Il est aussi expert auprès l’OMS pour le Règlement Sanitaire International et pour le développement des centres d’opération d’urgence de santé publique.

Diplômé en médecine, en gestion des catastrophes, en chirurgie orthopédique et traumatologique, et en gestion et finances publiques, le Dr Bousso est également un humanitaire, membre de Médecins Sans Frontières France et a eu à exercer sur différents théâtres d’opération : Nigeria, Côte d’Ivoire et Haïti.

Dr Abdoulaye Bousso. Nos prieres vous accompagnent

Il a occupé plusieurs fonctions au Sénégal en tant que conseiller technique auprès du ministre de la Santé, Secrétaire général/vice-président du conseil de l’Ordre des Médecins du Sénégal et secrétaire général du syndicat autonome  des médecins sénégalais.

Depuis l’avènement du cas 0, au Sénégal, nous avons pu découvrir avec ravissement, malgré un plateau sanitaire déplorable, le savoir et le savoir-faire de nos médecins. En effet là où le monde occidental nous prédisait une catastrophe humanitaire sans précédent, nos professionnels de la santé ont relevé le défi et démontré à la face du monde que les africains n’ont rien à envier aux autres. Et que ce ne sont pas tellement la modernité des infrastructures qui comptent mais plutôt la qualité des hommes.

Rendant fiers tout un peuple, tout un continent, des hommes comme Dr Bousso ont prouvé que malgré son retard, l’Afrique peut s’en sortir grâce à la valeur de ses fils.

Au Sénégal c’est grâce aux conseils avisés du comité présidé par Dr Bousso que la pandémie reste encore sous contrôle. Le médecin a soutenu que le Sénégal n’a pas les moyens de tester l’ensemble de la population, d’ailleurs aucun pays n’a ces moyens-là, dit-il. C’est pourquoi leur équipe a misé sur cette stratégie de diagnostic consistant à suivre les contacts à haut risque, les personnes suspectes.

Parlant du confinement, Dr Bousso estime que le Sénégal n’est pas au niveau des pays qui l’ont adopté. Les profils pandémiques ne sont pas les mêmes. « Si un confinement doit être fait, ça doit être de manière sectorielle, dans un quartier, dans une région ou à l’ensemble du pays ciblé. Mais il faut qu’on l’applique à la réalité épidémiologique. Ce n’est pas parce que tel ou tel pays a fait cela qu’on va le faire», a laissé entendre Dr Bousso.

A nous maintenant d’accompagner nos héros en faisant preuve de discipline pour leur faciliter la tâche. Comme le dit le philosophe Souleymane Bachir Diagne : « si nous manifestons la discipline et l’esprit de responsabilité que la situation exige, nous ferons mentir les Cassandre qui nous prédisent le pire Dieu fasse que ce soit le cas !« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login