Accueil » Société » Portraits » Ndeye Absa Gningue forme des jeunes leaders : un exemple à suivre

Ndeye Absa Gningue forme des jeunes leaders : un exemple à suivre

Jeune, intelligente, expérimentée, la sénégalaise Ndèye Absa Gningue se sent une privilégiée qui doit transmettre de son savoir et de son expérience à la jeune génération de son pays. Qui est Ndèye Absa Gningue ?

Dotée d’une expérience de plus de 6 ans dans des multinationales telles que Procter & Gamble ou Samsung Electronics, Absa a successivement occupé des postes dans la Vente et dans le Marketing à travers plusieurs pays d’Afrique. Aujourd’hui Software Marketing Leader pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest chez IBM, elle a à sa charge 21 pays africains.

En parallèle, Absa est une « serial entrepreneur » qui travaille dans des projets aussi diverses que la mode, l’aquaponie ou la consultance d’entreprise via sa structure DESI’GNING créée en hommage à son défunt père. En 2011, elle lance « ABC- Aduuna Bul Comprendre » sous le slogan « LOVE AFRICA. WEAR AFRICA » qui promeut la mode africaine à travers le monde.

Absa est également la fondatrice de l’association J.E.A.D.E.R (Jeunes Entrepreneurs Africains œuvrant pour le Développement Economique Régional) qui regroupe de jeunes entrepreneurs à travers l’Afrique et aspire à créer une nouvelle génération de Leaders dès le plus jeune âge via des projets de développement et des sessions de formation en développement personnel

Promotion d’une nouvelle génération de leader: L’Association JEADER engage le combat

« Notre objectif est d’accompagner la jeunesse à pouvoir comprendre que l’entrepreneuriat n’est pas une alternative quand on chôme », a déclaré Ndèye Absa Gningue, fondatrice de l’Association JEADER. Elle a tenu ces propos, ce mercredi 20 décembre lors d’une conférence de presse, en prélude d’un camp d’excellence pour adolescentes de 10 jours.

L’Association JEADER, sous l’impulsion des autorités de l’Ambassade des Etats-Unis au Sénégal, du Ministère de l’Education Nationale et de la Maison d’éducation Mariama BA, a procédé ce mercredi 20 décembre à la présentation d’une nouvelle activité qui se nomme Minime. Une activité de mentorat qui permet à ce que les jeunes leaders et les cadres puissent venir se présenter au niveau de meilleure jeune fille à travers le Sénégal. Elles ont été sélectionnées en partenariat avec le ministère de l’Education nationale pour justement, aspirer à faire d’elles les entrepreneurs, les aider et les accompagner dans leur carrière de choix futur.

Un camp d’excellence pour adolescentes de 10 jours sera organisé, à l’intention de quarante (40) élèves âgées de 12 à 18 ans, sélectionnées suivant des critères d’excellence au niveau des classes de 5e, 4e de CEM et 2nde et 1ère de lycées, à la Maison d’Education Mariama BA de Gorée, durant les vacances scolaires de Noël.

Dans la mise en œuvre de son programme d’activités, JEADER crée des espaces d’échanges et de formation au bénéfice de jeunes filles. Le but visé par le camp d’excellence est de faire connaître à ces adolescentes, d’abord, différents domaines dans lesquels elles pourraient évoluer à l’avenir, de leur inculquer des valeurs civiques, morales, sociales, universelles et des compétences de vie ; de leur offrir des modèles et des exemples de leaders engagés au service de la communauté et de leur pays en vue de développer chez elles, une conscience citoyenne, un esprit d’initiative et d’entreprise, une attitude responsable et proactive, qui caractérisent les leaders.

L’organisation de ce camp d’excellence est une contribution citoyenne de l’association JEADER dans la politique de jeunesse de l’Etat, à travers le thème de la campagne des collectivités éducatives 2017 : « Éduquer les enfants pour l’avenir », « Yaar ndaw gni ngir euleuk », conformément aux attentes de l’Etat contenues dans la Lettre circulaire n°0000200/MJECC/SG/DC/DJASE/BASE du 17 avril 2017, qui consacre le renforcement de l’encadrement citoyen par le « croire en soi » ou « GUEM SA BOP » et le renforcement de la cohésion nationale à travers la culture de la paix et de l’entente chez les enfants, les adolescents et les jeunes.

Par ailleurs, JEADER, avait déjà innové en 2015, puisque la chaîne américaine « Voice of America » qualifiait de « never seen before », le projet Graines d’Entrepreneurs qui consistait à réunir 40 brillants élèves de 7 régions à l’Hotel Saly Savana, qui avait été ouvert pour l’occasion, permettant à des dizaines d’employés d’avoir un salaire cette année-là. Ces 40 jeunes sont toujours suivis de très près par JEADER puisque bénéficiant chacun d’un mentor.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login