Accueil » Voyages » Art et Culture » Les géants de Sorano : Khady Diouf cantatrice

Les géants de Sorano : Khady Diouf cantatrice

Inauguré le 17 juillet 1965, le Théâtre national Daniel Sorano a toujours été à la fois le foyer et la vitrine de la créativité artistique et de la diversité culturelle de la nation sénégalaise. Cette institution de création artistique et de promotion de la diversité culturelle nationale a beaucoup contribué au renforcement du rayonnement culturel du Sénégal par des tournées annuelles dans le monde entier.

Constitué de trois entités artistiques : le Ballet « La Linguère », la Troupe nationale dramatique et l’Ensemble lyrique traditionnel, Sorano est composé d’artistes, d’hommes et de femmes de culture qui ont permis, grâce à leur talent et leur dévouement, d’inscrire au répertoire universel nos œuvres musicales, chorégraphiques et surtout théâtrales.

Debbosénégal met un point d’honneur à revisiter le répertoire de ces grands artistes et à le faire connaître à son jeune public. Le Président poète Léopold Sédar Senghor, avait instauré une politique culturelle appliquée à la lettre par le ministère de tutelle qui allait à la recherche de nouveaux talents dans toutes les régions du Sénégal pour renouveler le vivier culturel du théâtre Sorano. C’est ainsi qu’au niveau de l’ensemble lyrique traditionnel, plusieurs artistes inconnus se voyaient propulsés au-devant de la scène en intégrant cette unité.

Aujourd’hui, nous parlerons de la grande cantatrice sérère à la voix d’or Khady Diouf, identifiée à l’époque à son tube “Ndeye Wassanan”.

Khady Diouf « Ndeye Wassanan »

La grande cantatrice sérère Khady DIOUF, apparaît de moins en moins sur la scène musicale sénégalaise, depuis plusieurs décennies déjà. Pensionnaire du Théâtre National Daniel SORANO depuis son inauguration en 1965, elle a fait valoir ses droits à la retraite dans les années 80, cédant ainsi sa place à la talentueuse Marie Ngoné DIONE. La diva Khady DIOUF a vivement contribué à faire les beaux jours de l’ensemble lyrique traditionnel du théâtre, aux côtés de Khar Mbaye Madiaga, Mahawa Kouyaté, Athia Wéllé et autres.

Ce 08 mars dernier, lors de la célébration de la journée de la femme dans le cadre du cinquantenaire du Théâtre National Daniel Sorano, les « anciennes cordes » comme on les appelait familièrement à l’époque, ont tenu en haleine le public venu nombreux assister à la soirée. La cantatrice Khady DIOUF est apparue dans une élégante tenue traditionnelle blanche et comme à l’accoutumée, elle a entonné son célèbre tube « Ndeye Wassanan » au grand bonheur des nombreux fans. Ces derniers, avec des envolées nostalgiques, ont égayé la salle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login