Accueil » Religion » Les bienfaits des épreuves chez le croyant

Les bienfaits des épreuves chez le croyant

Dans le Coran, Dieu dit « Je n’ai créé les hommes et les jinns que pour qu’ils M’adorent ». Mais hélas, très souvent l’homme oublie justement POUR QUOI il a été créé. Alors, à travers les épreuves Dieu vient le lui rappeler.

En effet l’homme est souvent insouciant. Parfois il va même jusqu’à oublier ou, encore plus grave, nier, qu’il a un Créateur. Et pourtant, comble du paradoxe, dès qu’une épreuve le touche, même parmi ceux qui niaient jusqu’à l’existence d’un Etre Suprême, on voit l’homme appeler son Seigneur, il se rappelle quand il n’a plus de recours devant une épreuve, que finalement il y a « Quelqu’un » qui, peut-être, peut lui venir en aide. Et alors il se met à l’invoquer. C’est là qu’on entend les « Mon Dieu » ou « My God » fusant de bouches qui jusque-là se disaient athées !

Pourtant Dieu nous a averti, même pour ceux qui croient en Lui, qui pratiquent une religion et qui se targuent même d’être de bons musulmans ou de bons chrétiens, Dieu nous prévient très clairement qu’Il mettra des épreuves sur nos chemins. Il dit dans le Coran : « est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire: «Nous croyons!», sans les éprouver? (sourate 29: verset 2) ou « pensez-vous entrer au Paradis alors que vous n’avez pas encore subi des épreuves semblables à celles que subirent ceux qui vécurent avant vous? (2:214) ou encore « nous avons certes créé l’homme pour une vie de lutte. Pense-t-il que personne ne pourra rien contre lui? »(90:4-5)

Nous savons cependant que Dieu est plein de miséricorde envers Sa créature. Alors à quoi servent les épreuves ?

1. Effacer nos péchés

Allah nous punit ici-bas pour qu’on ne soit pas puni le Jour du Jugement. Il s’agit-là d’une énorme grâce d’Allah, car le plus grand mal sur terre n’est rien en comparaison du châtiment de l’au-delà.

2. Evaluer la foi de chacun

Les épreuves nous font sentir nos manquements dans la religion et par cela elles ouvrent la porte du repentir et de l’humilité envers Allah. Elles permettent aussi de nous réveiller de notre insouciance et nous incitent à faire des invocations. En cela, les épreuves renforcent la foi et la certitude en Allah. Enfin, la réaction face aux épreuves permet de distinguer le bon du mauvais, le véridique du menteur et le croyant de l’hypocrite.

3. Elever la personne en degré

Les épreuves nous permettent de montrer à Allah qu’Il peut compter sur nous dans l’invisible, quoi qu’il nous fasse subir. Il est aussi possible qu’une personne n’ait fait que peu de bien de son vivant. Les épreuves l’aideront alors à s’élever en degré le Jour du Jugement.

4. Le rappel

En dernier lieu, les épreuves permettent de nous rappeler de la futilité du monde ici-bas. Les malheurs nous apprennent qu’il ne faut pas nous accrocher à cette vie de manière excessive et que c’est de l’au-delà dont il est question.

« Nous vous éprouverons certes afin de distinguer ceux d’entre vous qui luttent pour la cause d’Allah et qui endurent, et afin de faire apparaître vos nouvelles »(47:31) « Et pour qu’Allah reconnaisse qui, dans l’invisible, défendra Sa cause et celle de Ses Messagers » (57:25)

« Très certainement, Nous vous éprouverons par un peu de peur, de faim et de diminution de biens, de personnes et de fruits. Et fais la bonne annonce aux endurants » (2:155)

Il faut noter cependant que Dieu qui nous a créés, sait mieux que nous ce que nous sommes capables d’endurer. C’est ainsi qu’Il dit dans le Coran : « Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité ». (2:286) et plus loin : « et endure ce qui t’arrive avec patience. Telle est la résolution à prendre dans toute entreprise. » (31:17)

Face à l’épreuve, on peut distinguer ces quatre réactions.

1 Le Refus

Celui qui n’accepte pas une épreuve, qui s’en plaint, se met en colère et insulte la prédestination ou la vie, se pose en adversaire de ce qu’Allah a décidé pour lui. Non seulement l’épreuve d’une personne qui agit de la sorte ne se dissipe pas, mais ressent encore plus de peine à cause du mal qui la touche!

2 La Souffrance

Le second est celui qui, lorsqu’il subit une épreuve, souffre intérieurement, mais ne pense ni du mal de son Seigneur et ne prononce pas des paroles qui déplaisent à Allah. Celui-ci est compté parmi les patients par Allah.

3 L’Indifférence

Le troisième est celui qui, lorsqu’une épreuve le touche, ne se laisse pas dominer par l’épreuve qu’il doit traverser et reste satisfait de ce que lui donne son Seigneur. Qu’une épreuve le touche ou ne le touche pas le laisse indifférent et il poursuit sa vie normalement.

4 La Louange

Le quatrième est celui qui loue son Seigneur lorsqu’une épreuve le touche en sachant que la récompense va de pair avec la difficulté de l’épreuve. Cette quatrième attitude est très difficile à adopter mais est le plus souvent celle des hommes de Dieu, qui se satisfont de leurs propres malheurs.

Comment alléger une épreuve?

Pour autant qu’Allah le permette, la prière, les invocations et l’aumône peuvent repousser ou alléger une épreuve. Il en va de même pour la lecture du Coran: « nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants » (17:82)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login