Accueil » Famille » Education » L’école Yavuz Sélim coincée entre Erdogan et Gülen

L’école Yavuz Sélim coincée entre Erdogan et Gülen

Les élèves de Yavuz Sélim fréquentaient tranquillement leur établissement qu’ils appréciaient beaucoup quand, du jour au lendemain, ils ont appris que l’état avait pris la décision, en plein année scolaire, de fermer leur école. Quelles en sont les  raisons profondes ?

A l’origine c’est un conflit entre le Président Turc Erdogan et l’opposant Fethullah Gülen. Si on connait bien Recep Tayyip Erdogan, le nom de son principal ennemi était moins connu du grand public jusqu’à la dernière tentative de coup d’état en août 2016.

Mais qui est Fethullah Gülen ?

Fethullah Gülen (né le 27 avril 1941 à Korucuk, Erzurum, Turquie), est un intellectuel musulman turc. Il est l’inspirateur du mouvement Gülen, aussi appelé le mouvement Hizmet (« service »). Il vit depuis 1999 en Pennsylvanie, aux États-Unis, où il s’est exilé. Il a reçu une éducation islamique dans la mosquée d’Erzurum, tout en recevant en parallèle l’enseignement soufi de Saïd Nursî. Il a donné son premier sermon à l’âge de 14 ans.

D’abord allié au président Turc Erdogan, le mouvement Hizmet de Gülen soutient depuis 2002 l’AKP au pouvoir, tous deux prônant un islamisme modéré. Toutefois, une crise éclate au grand jour entre les deux alliés officieux, le mouvement de Gülen étant accusé de noyauter les milieux de la justice et de la police, sur fond de procès et d’accusations de corruption contre Erdoğan et ses partisans. Aujourd’hui Gülen est l’ennemi juré du Président turc dont les partisans l’accusent de vouloir contrôler l’état Turc et d’être à la base des récents coups d’états fomentés contre le Président turc.

yavuz-selim

Yavuz Selim Dakar

Le mouvement Hizmet est un mouvement de société civile transnational inspiré par les enseignements de son fondateur. Les enseignements sur l’hizmet (le service altruiste au « bien commun ») ont séduit un grand nombre de partisans en Turquie, en Asie Centrale, et rencontrent un succès grandissant dans différentes parties du monde. Gülen enseigne aussi que le soufisme est la dimension intérieure de l’islam et que les dimensions intérieures et extérieures ne doivent jamais être séparées. Pour lui, la communauté musulmane se doit d’établir un dialogue interconfessionnel avec les « Gens du Livre » (les juifs et les chrétiens).

C’est ainsi que les adeptes de Gülen ont construit plus de 1 000 écoles dans le monde entier et qui sont aujourd’hui des écoles d’excellence. C’est dans cette lancée que Yavuz Selim a été créé au Sénégal et dans plusieurs autres pays africains. Même en Turquie, on considère les écoles de Gülen comme faisant partie des meilleurs établissements scolaires avec des installations modernes et coûteuses, une égalité de traitement des deux sexes et l’apprentissage de l’anglais dès le cours préparatoire. Cependant, le différend entre Erdogan et Gülen risque de mener à la fermeture des écoles Yavuz Selim.

En effet, au Sénégal, bien que Yavuz Sélim soit une école hautement appréciée, et que ses élèves aient d’excellents résultats, les bonnes relations entre l’état du Sénégal et la Turquie risquent de mener à la fermeture des écoles, le gouvernement turc ayant exigé la fermeture de ces établissements dans 170 pays à travers le monde. D’abord réticent, le gouvernement a fini par céder et demander la fermeture des 6 établissements Yavuz Sélim au Sénégal, en décembre dernier.

Depuis lors, élèves, professeurs et parents d’élèves se sont mobilisés pour défendre ces écoles devenues une référence dans le milieu scolaire sénégalais. Des avocats ont été commis et la justice sera saisie dès que la décision sera notifiée par écrit.

En attendant, tous ont foi en la politique diplomatique du Président Macky Sall qu’ils espèrent, pourra jouer un rôle décisif dans ces tensions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login