Accueil » Développement personnel » Coaching » Leadership féminin 3 suite et fin
Leadership féminin 3 suite et fin

Leadership féminin 3 suite et fin

Bonjour,

Vous avez calculé votre score et repéré les deux les plus élevés. (Si vous n’avez pas encore fait le test, vous pouvez encore le faire ici : Avez-vous du leadership ?) Ils sont relatifs aux consignes les plus fortes que vous recevez, consciemment ou inconsciemment. Ces consignes qui vous font agir, réagir et réfléchir de telle ou telle manière. Pour reprendre alors la main sur vos comportements, lisez les analyses se rapportant à votre mode de fonctionnement et les suggestions qui vous sont proposées pour que vous soyez acteurs / actrices de vos comportements.

Sois parfait(e) :

Leurs contraintes : les « sois parfait » ont besoin de tout savoir, d’voir la maîtrise et le contrôle des informations. Ils veulent tout réussir et mettent la barre très haute. Ils recherchent toujours la perfection qui héla n’existe pas !. aux « sois parfait Les « sois parfait » ont besoin de tout savoir, d’voir la maîtrise et le contrôle des informations.  » nous disons « sois réaliste et accepte les erreurs.
Quel message antidote : aux « sois parfait(e)  » nous disons « sois réaliste et accepte les erreurs. Il faut admettre que l’on ne peut pas tout maîtriser et l’accepter avec sérénité. les « sois parfait » ont besoin de tout savoir, d’voir la maîtrise et le contrôle des informations. Accordez-vous le droit de vous tromper parce qu’on apprend aussi de ses erreurs.
Lorsque le « sois parfait « adopte le comportement « sois réaliste », il sait prévoir ce qui est possible et nécessaire, il tient compte des faits, prends les événements à leur juste mesure et il est attentif à ce qui se passe réellement

Sois fort(e) 

Leurs contraintes : les « sois fort(e) » sont qualifiés de spécialistes de la débrouillardise. Ils sont ceux qui doivent trouver les solutions à tout et pour tous. Ils savent aider les autres, mais n’ont pas droit à l’erreur. Ils abattent un énorme travail sans jamais se plaindre. Lorsqu’ils sont rattrapés par le stress ou la pression, ils cherchent à persévérer davantage plutôt que de solliciter l’aide extérieure au point de s’épuiser. Ils estiment que c’est une faiblesse que d’exprimer leurs sentiments.

Quel message antidote : aux « soit fort », nous disons, montrez vos émotions ! Armez-vous d’un « sois ouvert » notamment aux autres et sollicitez une aide extérieure quand vous en avez besoin. En adoptant la posture « sois ouvert », vous êtes communicatif, compréhensif et tolérant. Vous admettez facilement vos erreurs et vous donnez aux autres le droit à l’erreur. Vous avez confiance en vous et vous faites confiance aux autres.

Dépêche-toi :

Leurs contraintes : les « dépêches, toi » n’ont jamais le temps ! Toujours à la recherche de l’efficacité. Ils veulent terminer leurs projets ou dossiers à temps et en toutes circonstances. Ils sont stimulés par la précipitation et les travaux de dernière minute. En cas de stress, ils pensent qu’ils faut en faire encore plus et plus vite, et alors arrive l’épuisement.

Quel message antidote : aux « dépêches, toi » nous pouvons leur dire « gère ton temps » ou « vas à ton rythme. Gérer votre temps, c’est ‘utiliser le temps dont vous disposez en travaillant à un rythme optimum… les « dépêches, toi » n’ont jamais le temps ! Apprenez à distinguer dans vos activités, ce qui est urgent de ce qui ne l’est pas ; ce qui est prioritaire de ce qui ne l’est pas. En gérant votre temps, vous allez à votre rythme, intensément puis tranquillement sans surmenage inutile. Qui veut voyager loin, ménage sa monture dite l’adage !

Fais plaisir :

Leurs contraintes : cette injonction est souvent l’apanage des femmes. Ceci est lié à la culture et au mode d’éducation surtout en Afrique. Vous aimez faire plaisir aux autres et avoir leur reconnaissance. Si votre entourage professionnel et personnel est content, vous l’êtes aussi. Être aimé et entouré, répondre aux sollicitations devient leur lot quotidien.

Quel message antidote : aux « faits plaisir » nous disons « penses aussi à toi ». En s’occupant de soi, on est en forme pour s’occuper des autres. Ce n’est pas une attitude égoïste, mais du bon sens. « On ne donne que ce ‘on est et il est impossible de plaire à tous ».

Fais un effort :

Leurs contraintes : aux « faits plaisir » nous disons « penses aussi à toi ». Ils estiment que l’effort permet de faire des choses même s’ils n’ont pas envie de faire des tâches qui les ennuient.

Quel message antidote : aux « faits, un effort », nous disons « réussis à ta mesure » « tu peux réussir aussi avec facilité ». Nous les invitons à regarder leurs résultats plutôt que sur le travail ou les efforts à fournir pour les obtenir. En général, on réussit mieux ce qu’on aime et on travaille plus efficacement si on y prend du plaisir. Le message « réussis à ta mesure » où « tu peux réussir avec facilité », entraîne chez les personnes, une mentalité de gagnant. Tout devient facile avec ces personnes, qui équilibrent effort et résultats.

Chacun des messages évoqués dans ce test, nous amène à explorer un élément de notre personnalité. N’hésitez pas à poser des questions si vous voulez en savoir plus ou vous prendre en main.

  • Aux « Sois parfaits(e)« , nous proposons de travailler sur le critique : comment les accueillir, les affronter et y répondre.
  • Aux « Sois forts(e »), nous proposons de réfléchir sur « comment demander, oser, demander »
  • Aux « Fais plaisir », nous proposons de réfléchir aux notions de besoins, de reconnaissance, de confiance en soi, entre autres.
  • Aux « Dépêche, toi », nous proposons un travail sur la gestion de son temps : comment le gérer et apprendre à déléguer.
  • Aux « Fais, un effort », nous proposons de travailler sur ses besoins, s’autoriser à réussir et de se donner les moyens de réussir par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login