Accueil » Religion » Connaissances et pratiques religieuses » Le testament en islam, mesdames, messieurs apprenez tout sur sur sa rédaction

Le testament en islam, mesdames, messieurs apprenez tout sur sur sa rédaction

Chaque moment de notre vie est établi selon des règles tirées du Coran et de la Sounnah. Un bienfait d’Allah qui nous permet de rester dans la droiture dans chacun de nos actes, du plus petit au plus important. Puisque la mort peut nous surprendre à chaque instant, le testament en Islam revêt une grande importance. Est-ce qu’il est obligatoire, de quelle manière devons-nous procéder à sa rédaction? Découvrons ensemble le testament en Islam, ses règles et caractéristiques.

Le testament en Islam, comment le rédiger?

testament 2Question :

Est-ce que l’écriture d’un testament est obligatoire ?

Des témoins sont-ils nécessaires ?

Je ne connais pas le style dans lequel on l’écrit, et je souhaite de votre part une orientation.

Réponse :

Le testament doit être écrit de la façon suivante :

Je suis untel fils d’untel, ou fille d’untel, j’informe que j’atteste qu’il n’y a point de divinité digne d’adoration en dehors d’Allâh, Seul, sans associé, et que Muhammad est Son serviteur et Messager, qu »Issâ (Jésus) est le serviteur d’Allâh et Son Messager et Sa parole transmise à Maryam (Marie), que le Paradis existe, que l’Enfer existe, que l’Heure arrivera sans nul doute, et qu’Allâh ressuscitera les morts.

Je recommande à ma famille et à mes proches de craindre Allâh, d’avoir un bon comportement les uns envers les autres, d’obéir à Allâh et Son Messager, de se recommander mutuellement la vérité et la patience.

Je leur recommande à l’instar d’Ibrâhîm (Abraham) et Yacqûb (Jacob), quand ils s’adressèrent à leurs fils (traduction rapprochée) :

«Ô mes fils, certes Allâh vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc, autrement qu’en Soumis ! (à Allâh).» (la vache verset 132)]

Puis, il rappelle ce qu’il donne de son argent (à une tierce personne n’ayant pas droit à la succession), ne dépassant pas un tiers de sa fortune, clarifie ses dépenses légitimes, et nomme la personne qui se chargera de tout.

En effet, le testament n’est pas obligatoire, mais il est recommandé, conformément à ce qui a été rapporté dans les Sahîh d’al-Bukhârî et de Muslim, selon Ibn Umar رضي الله عنهما le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

«Un musulman qui possède une chose dont on peut disposer après sa mort, n’a pas le droit de rester deux nuits sans que son testament ne soit écrit devant lui.» (Al Boukhari, Muslim)

Par contre, s’il a des dettes ou des droits sans preuve écrite, il doit les signaler afin que les droits des gens ne soient pas lésés.

De même, il est préférable d’avoir deux témoins et de faire certifier son testament par une personne de science ; il ne doit pas se contenter de l’écrire, pour éviter toute falsification. Et c’est Allâh Qui accorde le succès.

 

Parole au sujet du testament en Islam de notre grand savant Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn ‘Abdi-llâh Ibn Bâz

 

Source: Muslimette Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login