Accueil » Cuisine » Consommons local » Le soupe kandja de Aissatou : mesdames, à vos pilons !

Le soupe kandja de Aissatou : mesdames, à vos pilons !

Tôt ce matin je rejoins Aissatou, c’est une femme très occupée qui travaille 7 jours sur 7, et enchaîne les activités : elle travaille au pressing, fait le linge, le ménage et la cuisine 4 jours par semaine dans une maison, et projette aussi de monter son propre business. Son rêve est de pouvoir gagner suffisamment d’argent afin de subvenir aux besoins des plus démunis, en mettant à leur disposition tous les mois du riz et d’autres ingrédients essentiels à la cuisine quotidienne.

le soupe kandjia d’Aissatou

Ce matin, elle cuisine dans une maison à Vauvert, un quartier de Saint-Louis. Le repas du jour est le soupe kandja, un plat plutôt compliqué à réaliser pour les novices. En effet, Aissatou nous dit qu’elle a mis du temps à le réussir, 3 tentatives pour être exact ! Nous allons vous donner, grâce à l’expérience  d’Aissatou, les étapes et conseils clés pour bien réussir ce plat.

Recette pour 4 à 5 personnes. La première étape, allez au marché acheter de bons produits frais :

  • 1 kg de gombo
  • 3 poissons moyens
  • Pagnes (petits coquillages séchés, 1 pot)
  • Guedie (poisson séché)
  • 1 yet (mollusque séché)
  • Sel
  • Poivre
  • Ail (une gousse)
  • Kani (piment) sec + piment frais (1)
  • Kani salade (poivron)
  • Diakhatou (2) (genre aubergine verte amère)
  • Tomates (6)
  • Riz

Une fois que tous les produits sont réunis, place à la cuisine !

le gombo doit etre bien pilé !

Suivez ces étapes avec attention :

  1. Coupez le gombo en petits morceaux afin de pouvoir le piler plus facilement par la suite et mettez-le de côté.
  2. Faites chauffer environ 1 litre d’eau, ajoutez-y du sel, le yet et les poissons. Laissez cuire pendant 20 minutes environ.
  3. Sortez les poissons, laissez le yet et insérez les tomates préalablement écrasées.

Conseil : Enlevez un peu d’eau et mettez-le de côté, ça servira pour après !

  1. Préparez le nokoss dans le mortier et le mettre de côté :

Poivre, sel, ail, piment sec, kani salade : bien piler ou mixer le tout

Conseil : Pas besoin de bouillons, il vaut mieux préserver la saveur des aliments et adopter des habitudes alimentaires bonnes pour la santé !

  1. Mettez les diakhatou dans la marmite et le piment frais

Conseil : Attention à ne pas trop brusquer le piment en mélangeant de peur de rendre le plat trop épicé !

  1. Insérez ensuite les pagnes

Conseil : n’hésitez pas à laver abondamment les pagnes à cause du sable marin qui y reste souvent collé, sinon le soupe kandja aura un effet craquant pas des plus agréable !

  1. Pilez le gombo dans le mortier jusqu’à ce que ça devienne une pâte à peu près homogène puis l’insérer dans la marmite.

Conseil : cette étape est cruciale dans la réussite du plat pour qu’il ait la texture typique du soupe kandja ; regardez avec la spatule que l’eau ne dépasse pas plus de quelques millimètres au-dessus des gombos. Si ce n’est pas le cas, rajoutez l’eau que vous avez mise de côte tout à l’heure ou enlevez-en si nécessaire !

emiettage du poisson bouilli

  1. Insérez le nokoss dans la marmite
  2. Laissez cuire environ 10 minutes, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau qui ressorte réellement de la marmite. Pendant ce temps, émiettez le poisson et enlevez-y prudemment les arrêtes.

Conseil : Il faut prendre le temps de le faire, pour ça, on n’est pas pressées !

  1. Mettez le guedie dans la marmite ainsi que le poisson frais. Maintenant que tous les ingrédients sont insérés, on diminue le feu et on laisse mijoter pendant 20 à 30 minutes.

Conseil : Laissez bien cuire le gombo sinon le plat n’aura pas le goût recherché.

  1. Ajoutez l’huile de palme et attendre quelques minutes.

Conseil : attendez que la sauce devienne bien rouge, elle sera bien meilleure !

A présent vous n’avez plus que le riz blanc à préparer et le plat est prêt à être servi !

Si vous voulez faire plaisir à vos proches n’hésitez pas à essayer cette recette, le soupe kandja de Aissatou était tellement bon qu’il nous a fait perdre le contrôle de notre main et a allongé le moment agréable que nous passions autour du plat avant de reprendre nos activités.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login