Accueil » Santé » Prévention » Le rhume banal

Le rhume banal

Le rhume banal, appelé aussi rhinopharyngite ou nasopharyngite,  est une infection  due à un virus siégeant au niveau des voies aériennes supérieures et au niveau du pharynx.

Le virus responsable le plus couramment rencontré est le rhinovirus. Le rhume est une maladie fréquente chez le jeune enfant. Cependant, les adultes ne sont pas à l’abri, surtout en période de refroidissement et de pollution.

Les symptômes encore appelés signes du rhume banal sont :

  • Une rhinite : éternuements, toux, congestion et écoulement nasal
  • une pharyngite
  • une conjonctivite
  • des douleurs musculaires
  • de la fatigue
  • des maux de tête
  • de  la fièvre
  • une perte d’appétit

La transmission se fait par

  •  La promiscuité  dans les transports en commun, dans des lieux publics ou les habitations qui favorisent la transmission virale ;
  • Le froid,  la muqueuse nasale  étant aussi plus fragile et vulnérable aux virus.
  • L’éternuement, la toux,  la salive contaminée et l’écoulement nasal

La propagation est rapide.

Le traitement est d’abord symptomatique. Il faut barrer la transmission du virus et avoir une hygiène des mains pour éviter la contamination manu portée.

La prévention met l’accent sur la supplémentation en zinc qui empêche l’adhésion du virus à la muqueuse du nez et du pharynx.

Il n’existe pas de médicament antiviral. Le rhume est une maladie qui guérit spontanément chez l’adulte et chez l’enfant.

Le traitement médical tente de soulager les symptômes par des antipyrétiques pour lutter contre la fièvre et le mal de tête, et par des décongestionnants nasaux.

Les complications peuvent être notées dans ces différents cas: la surinfection bactérienne. Dans ce cas, l’usage des antibiotiques est recommandé pour lutter contre les bactéries. Cela apparaît chez les asthmatiques, les insuffisants respiratoires, les vieilles personnes, les fumeurs et les enfants. Il y a le cas de la sinusite, de la bronchite chronique et de l’emphysème.

Chez le jeune enfant, il est important de procéder au nettoyage des fosses nasales, de supplémenter l’enfant en vitamines, en oligoélément et en zinc ; de procéder au mouchage, si l’enfant peut le faire, pour éviter que le microbe ne remonte par reniflement et provoquer des otites.

Malgré son aspect bénin, le rhume n’en est pas moins une maladie à négliger, à cause des complications qui peuvent survenir et du coût important des dépenses (20 milliards de dollars par an aux États-Unis).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login