Accueil » Voyages » Art et Culture » Le phénomène du dox dadjé au Sénégal

Le phénomène du dox dadjé au Sénégal

Ce qui caractérise la culture sénégalaise c’est la teranga, c’est-à-dire le sens de l’hospitalité, de la générosité. Au nom de cette fameuse teranga beaucoup d’actes parfois même insensés sont posés, surtout chez la gent féminine. Très souvent, les femmes qui rivalisent en matière de teranga, vont jusqu’à se ruiner totalement, ou elles utilisent les biens ou produits de consommation du ménage pour juste un petit moment d’éloges faites par leur belle famille ou leurs griottes.

Mais ce qui est le plus amusant c’est les innovations qu’elles y apportent et qui viennent d’ailleurs et qui finissent par devenir des obligations surtout dans l’interaction entre belles familles. Dans une série d’articles nous vous ferons découvrir ces aspects de la culture sénégalaise que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Aujourd’hui nous parlerons du  « dox dadjé ».

Explication du concept

«Dox dadje, leppa ngui ci biir, dox dadje… » qui n’a pas entendu ce chant du genre tassu (un genre de slam) que griottes et invitées entonnent lors des mariages quand, en procession, les belles sœurs vont saluer la mariée.  Mais C’est quoi au juste ce dox dadje ?

Le « dox dadje » (lire dokh dadié) à l’origine, est en fait un panier cadeau (qui s’inspire de ce qui se fait ailleurs) qui contient différents objets que les belles sœurs d’une jeune mariée lui offrent le jour de son mariage, le soir, quand elles viennent la saluer. Mais avec le temps ce genre de cadeau s’offre à différentes occasions, et, selon l’événement le contenu change.

Ces objets hétéroclites dans un même paquet symbolisent le « dox dadje » qui veut dire en quelque sorte «tout s’y retrouve ». Mais en d’autres occasions comme pour le baptême d’un bébé, à la Saint Valentin, ou même pendant le mois béni du Ramadan, des paquets cadeaux auxquels on colle l’appellation « dox dadje » ont fait leur apparition. C’est juste le contenant et le contenu qui changent.

Les contenants et contenus du dox dadje de la jeune mariée

calebasseOusmane est propriétaire d’une boutique d’encens au marché HLM de Dakar. Si auparavant il ne vendait que de l’encens et différentes eaux de cologne, il a très vite senti le potentiel du « dox dadje » et en est désormais un grand spécialiste. Il nous explique qu’en une journée il peut se faire jusqu’à 250.000 Fcfa de chiffre d’affaire dans la fabrication de « dox dadje » qu’il a appris à confectionner rapidement. Il nous explique qu’avec la recrudescence des commandes, il a fini par achalander sa boutique de tous les petits cadeaux susceptibles d’intéresser une jeune mariée : nuisettes, boîtes de maquillage, ensemble soutien-gorge et slips, sans compter les eaux de toilettes et encens, sa première spécialité.

Il nous explique aussi que désormais pour les jeunes mariées, la calebasse a remplacé la corbeille utilisée pendant des années. En effet, dans la culture sénégalaise, la calebasse est un ustensile qui se retrouve toujours dans les affaires de la jeune mariée, car étant un gage de prospérité et de fertilité pour le couple.  Quelqu’un a dû, quelque part, suggérer d’utiliser la calebasse, et depuis, toutes les clientes lui demandent, pour un mariage, de confectionner un dox dadje dans une calebasse.

La cliente peut aussi ramener des cadeaux à rajouter dans le paquet qu’Ousmane ne possède pas dans sa boutique. Cela va des parfums de luxe, aux bijoux, aux coupons de tissus ou aux petits pagnes affriolants dont raffolent les jeunes sénégalaises. Une fois le fond de la calebasse rembourré, tous les cadeaux sont savamment superposés pour laisser paraître les plus beaux ou les plus précieux tout à fait en haut. Un papier film vient envelopper le tout qui sera noué avec de gros rubans en satin.

Pour avoir une calebasse parfaite, la commandée doit être faite quelques jours avant et une avance versée à Ousmane. En effet la calebasse doit être peinte de la couleur que la cliente a choisi, les initiales des mariés peuvent y être inscrites, ou des mots d’amour, de même que de gros strass dorés ou argentés qui y sont collés.  Un tamis complètement recouvert de rubans servira de reposoir à la calebasse. Celle de la Saint Valentin est toujours rouge avec des strass dorés et des rubans en satin noirs. Une fois le dox dadje prêt, la cliente allonge 30, 40, 50 ou même 70.000 frs CFA selon la dimension de la calebasse et la valeur des cadeaux vendus par Ousmane.

La remise du cadeau

En procession derrière leur griotte portant la calebasse sur la tête, les belle-sœurs se rendront chez la jeune mariée et entonneront le chant « dox dadje leppa ngui ci biir… »( c’est-à-dire tout est dedans) et avec de petits sourires ou rires bien évocateurs, on énumérera ce que contient le paquet cadeau, mais sans l’ouvrir, cet honneur reviendra à la mariée dans l’intimité de la chambre nuptiale.

Le dox dadje du bébébaignoire

Celui-ci consiste en une bassine de bain de bébé rempli de cadeaux pour le bébé, allant du pot, aux bavoirs, aux grenouillères, serviettes de bains, etc… Mais ce dox dadje remis à la maman du bébé par sa « principale » belle-sœur, peut s’avérer un piège, car contrairement à celui de la mariée, celui est ouvert devant la famille de l’accouchée et certains objets doivent être comme « remboursés » ! En effet si la bassine contient du savon, du bleu de méthylène, pour laver les habits de bébé, des épingles à nourrice, le mbotou (genre kangourou pour attacher bébé au dos), alerte ! Car chacun de ces objets ont une signification et seront remboursés par une somme d’argent ou des pièces de tissus à la belle-sœur. Ainsi donc, ce soit disant cadeau au bébé devient un investissement pour la belle-sœur qui attend ses cadeaux en retour. Dès l’ouverture du cadeau les femmes en fin connaisseurs ont vite fait de décoder le contenu de la bassine. Si la belle-sœur par contre, ne veut pas se faire rembourser, elle évitera de mettre dans son paquet ce genre d’objets.

Le dox dadje de la Saint Valentin

Il contient tout ce que vous voulez offrir à un être qui vous est cher, il peut être dans une calebasse, dans une corbeille ou un panier bien décoré.

Le dox dadje du Ramadanramadan

Ce dernier est composé de différents produits pour la rupture du jeûne. Allant des bouteilles de lait ou de jus, au pot de chocolat, au pot de café, à la boîte de chocolat en poudre, au paquet de dattes ou de fromage, ou de biscuits, bien rangés dans une jolie corbeille ou un panier, filmé, avec un beau ruban et son nœud au-dessus. Ce cadeau s’échange entre musulmans, sans distinction, il peut être offert à la belle famille, aux amis, aux parents.

Ainsi va le Sénégal entre traditions et innovations, pays de la teranga ! La semaine prochaine nous vous parlerons du « yeebbi » ou cadeaux faits à la belle mère, à ses enfants et ses parents par la femme mariée.

About Mounina Kane

Femme, mère et grand-mère passionnée de communication et d'écriture, c’est avec une grande joie que je prends la plume (ou le clavier) pour Debbosenegal, un grand challenge que je partage avec tous les membres de la rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login