Accueil » Maison » Jardin » Essayez vous au maraichage pendant le confinement : le “nana menthe”
Essayez vous au maraichage pendant le confinement : le “nana menthe”

Essayez vous au maraichage pendant le confinement : le “nana menthe”

Dans notre série de plantes que vous pouvez cultiver chez vous en pots pour faire un beau jardin et avoir à portée de main des herbes utiles en cuisine, voilà la menthe ! Plus connu sous le nom de “nana” sous nos cieux, ce condiment est très prisé des Africains et des Maghrébins surtout pour parfumer leur thé. 

Le thé à la menthe très prisée sous nos cieux 

Le thé à la menthe est une tradition dans les pays du Maghreb. Les 3 tasses successives ou « 3 normaux » (comme on dit chez nous) sont prétexte à des retrouvailles entre amis, tous les jours chez nous au Sénégal ou au Mali voisin. Par contre dans un pays grand amateur de thé comme la Mauritanie, le thé est servi à longueur de la journée, fleurant bon la menthe.  

La menthe en cuisine

La menthe est une plante aux usages multiples. On la retrouve très souvent en cuisine où elle parfume de nombreux mets.  C’est ainsi qu’on peut faire de la menthe à l’eau en l’ajoutant à l’eau gazeuse. Elle parfume aussi les sauces, les salades, les grillades de viande et les boulettes de viande ou de poisson.

Une plante en pot qui se cultive facilement

Alors comment cultiver cette plante chez soi ? La menthe a besoin d’être plantée dans un endroit ensoleillé, mais pas en plein soleil pour éviter de la griller, dans un sol léger et toujours humide.

Si vous souhaitez planter votre menthe au sein de votre potager, prenez quelques précautions pour éviter qu’elle ne l’envahisse : mettez-la dans un grand pot garni de terreau et installez-le directement dans le sol. De cette façon, les racines resteront dans le pot. Si vous avez acheté votre menthe en pot, rempotez-la dans un pot plus grand avant de la mettre en terre, elle aura plus de place pour s’épanouir. La récolte de la menthe se fait ici tout au long de l’année, mais il faut reconnaître que la période de l’hivernage n’est pas propice à la culture du “nana”. En effet, la pluie a pour effet de «brûler» les feuilles de menthe.

Pour la récolte, il faut couper des feuilles sur la plante. Sélectionnez les feuilles les plus grandes et coupez la tige totale pour permettre la naissance de nouvelles pousses. Privilégiez une cueillette matinale : le soleil peut, en effet, altérer la qualité aromatique de la plante.

Il est bon à savoir qu’on peut sécher les feuilles de “nana”, elles garderont leur senteur pendant une bonne semaine ou plus. Il existe aussi une variété appelée la “menthe poivrée” et qui est largement utilisée en confiserie, en pastilles et en liqueur.  D’ailleurs, le «mojito» est un célèbre cocktail à base de menthe.

Ici au Sénégal, on la cultive dans la zone des Niayes en maraîchage, sous le nom de «nana menthe», en comparaison avec la version menthe verte dite «nana ordinaire».

Enfin, il n’est pas superflu de souligner quelques vertus digestives de la menthe qui ne sont plus à prouver. Ainsi, une infusion de feuilles de menthe séchées après un copieux repas vous aidera à bien digérer ! Imbiber un sucre de quelques gouttes d’alcool de menthe pour faire passer une nausée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login