Accueil » Cuisine » Cuisine diététique » La tomate, notre alliée pour le soir de la fête

La tomate, notre alliée pour le soir de la fête

En cette veille de fête du mouton, nous n’avons toutes en tête que grillade et grillade et encore grillade. Certains ne veulent même pas entendre le mot « accompagnement ». Pour la majorité ce sera donc viande à gogo et à volonté, mais le soir tout de même il est recommandé d’oublier le mouton. Si certains optent pour les produits laitiers, nous recommandons une bonne salade de tomates qui non seulement n’agressera pas l’estomac mais aussi se chargera de vous réhydrater naturellement.

Seulement savons-nous vraiment préparer la tomate ? Quelle question ! Non, ne riez pas, cuisiner une tomate n’est pas aussi facile que ça. Selon qu’il agrémente un plat froid ou chaud, le fruit rouge et juteux ne va pas se mitonner de la même manière. On vous en dit plus.

Ronde, gorgée d’eau, à la fois fruitée et sucrée, la tomate n’a pas volé son statut de reine du potager. Succulente en salade l’été accompagnée simplement de basilic et d’huile d’olive, elle se glisse aussi avec force dans nos plats chouchous en période de froid. Soupe de légumes arc-en-ciel, pâtes à la bolognaise, ou encore lasagnes végétariennes, la tomate ensoleille notre cuisine toute l’année. Mais reste à savoir comment bien la cuisiner. Car on n’y pense pas forcément, mais les graines présentes dans le fruit juteux peuvent faire la différence. Ainsi, la tomate ne se cuisine pas de la même façon selon les plats pour lesquels on l’utilise.

1 – Les tomates en sauce ou pour la soupe

Dans ce cas présent, vous pouvez tout à fait garder les graines de la tomate. En effet, elles vont ajouter du goût, de la richesse et du corps à votre plat. Qui plus est, si vous mixez vos tomates, vous n’aurez même plus besoin de vous poser la question concernant les graines. Surtout, elles ne risqueront plus de venir se coincer dans les dents de vos convives.

2 – Les tomates en salade, sauce salsa, omelette, tarte ou ragoût

Ici, mieux vaut retirer les graines à l’aide d’un couteau ou d’une cuillère. En effet, elles vont rendre vos plats gluants et surtout, plein d’eau. Néanmoins, pour la salade, ce n’est pas toujours vrai. Si la tomate peut en effet pousser la laitue à se flétrir, mieux vaut lui laisser ses grains lorsqu’on l’ajoute à une salade de riz ou de pâtes. Dans ces cas-là, son jus va rendre le plat moins sec.

Ci-dessous une recette de salade de tomates persillées toute simple à déguster en soirée :

INGRÉDIENTS

3 tomates

3 oignons

1 gousse d’ail

1 citron

1 grosse botte de persil plat

3 c. à soupe d’huile d’olive

sel, poivre

PRÉPARATION

Pelez les tomates et pressez-les avec les doigts pour éliminer les pépins. Coupez la pulpe en petits dés.

Epluchez et hachez finement les oignons.

Pelez et écrasez l’ail.

Nettoyez et épongez le persil plat. Ciselez-le finement.

Coupez en deux le citron et pressez-le afin de récupérer son jus. Retirez les pépins si besoin.

Dans un saladier, mélangez les dés de tomates, les oignons hachés, l’ail écrasé et le persil ciselé.

Versez l’huile d’olive et le jus de citron sur le dessus puis salez et poivrez à votre goût. Mélangez bien.

Placez au frais la salade de tomates persillées jusqu’au service.

Dégustez la salade de tomates persillées bien froide accompagnée de toasts de pain grillé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login