Accueil » Beauté » Soins du visage » La nouvelle astuce beauté pour un regard glamour ? Le Root stamping

La nouvelle astuce beauté pour un regard glamour ? Le Root stamping

Des cils aussi longs qu’épais, c’est un peu notre rêve à toutes. Et si on a pris l’habitude d’accumuler les couches de mascara, on sait moins qu’il existe une technique toute simple pour obtenir un regard « dramatique ». On appelle ça le root stamping et c’est fascinant.

Le job du mascara est simple : allonger et épaissir les cils. Et généralement, il suffit de deux couches pour obtenir le résultat voulu. Mais saviez-vous qu’il existe une petite technique pour donner encore plus d’ampleur aux cils ? Les beautystas appellent ça le root stamping – soit « tamponner à la racine » – et pour le mettre en pratique il suffit de se munir… d’un tube de mascara.

Comme l’explique Marie Claire UK, le root stamping est d’une facilité déconcertante. On commence par appliquer son mascara normalement. Deux à trois couches, pas plus. Puis on replonge la brosse dans le tube et on vient finalement la presser contre les cils du haut. Attention, il ne faut surtout pas allonger le mascara sur les cils ensuite. C’est uniquement en tamponnant la brosse à la base des cils qu’on va leur apporter du volume et qu’on va les allonger. On répète l’opération deux ou trois fois selon l’effet voulu, puis on passe aux cils du bas si on le souhaite.

Si le root stamping fonctionne si bien, c’est tout simplement parce qu’il soulève les cils à la racine. Ainsi, non seulement les cils sont épaissis et allongés, les yeux ont aussi l’air plus grands. Pour un résultat encore plus intense, le site Good Housekeeping conseille d’utiliser un recourbe-cils avant d’appliquer le mascara puis d’utiliser l’embout de la brosse pour définir chaque cil. Résultats garantis.

TF

About Mounina Kane

Femme, mère et grand-mère passionnée de communication et d'écriture, c’est avec une grande joie que je prends la plume (ou le clavier) pour Debbosenegal, un grand challenge que je partage avec tous les membres de la rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login