Accueil » Développement personnel » Psycho » La manipulation : je vous possède tous…

La manipulation : je vous possède tous…

Cette forme de comportement est beaucoup plus civilisée. Le but est pourtant le même que dans l’agressivité et la passivité : neutraliser l’adversaire pour arriver à obtenir ses bonnes grâces, mais cette fois-ci, de façon beaucoup plus subtile par crainte inconsciente d’y laisser des plumes. C’est l’exemple typique de l’enfant qui manipule ses parents pour un surplus d’argent de poche ou une autorisation de sortie. L’adulte qui manipule cherche à satisfaire ses besoins par des moyens détournés : l’autre est un moyen à son service.

La manipulation a de multiples visages, parfois très familiers. Le copain qui s’invite à l’improviste (sans se préoccuper d’un éventuel dérangement) ou celui qui nous emprunte régulièrement des outils, des livres ou de l’argent sans jamais nous les rendre sont des manipulateurs. Le collègue qui obtient le projet ou le poste qui devait normalement nous revenir, la copine qui minimise toujours ce que l’on fait ou enfin, cet individu dont la conversation nous met « le moral dans les chaussettes » : c’est encore et toujours de la manipulation ! Est-elle inévitable ? Y a-t-il des personnes plus sensibles que d’autres à la manipulation ? Est-ce un mal que l’on doit subir en serrant les dents ou peut-on faire quelque chose pour éviter les manipulateurs ou s’en défendre ?

Le manipulateur prend l’autre, non pas pour une personne avec ses choix, ses intérêts, mais pour un objet à utiliser.

Leur habilité est telle qu’il faut souvent du temps avant de se rendre compte de leur jeu. Il peut alors arriver que le manipulateur change de fréquentation pour ainsi continuer à jouer son jeu.

Les comportements caractéristiques

Jouer un rôle, tourner un pot, cacher la vérité, chercher des sous-entendus partout. Flatter l’égo, promettre et ne pas tenir parole, agir par personne interposée, lancer des rumeurs pour voir, insinuer, suivre le vent, raisonner au 2 ème ou au 3 ème  degré, diviser pour régner, ouvrir le parapluie, dissimuler, insinuer…

Les conséquences sur soi et sur les autres

Le manipulateur finit par perdre sa crédibilité : les autres ne lui font plus confiance, finissent soit par être agressifs, soit par être passifs, soit encore par se méfier et le laisser de toute façon à l’écart. Son jeu se retourne contre lui. Il est tout seul.

About Dr. Momar Camara

Docteur Momar Camara est médecin psychiatre de formation et exerce actuellement au Centre Hospitalier National Universitaire de Fann. Il est en même temps psychothérapeute, spécialiste du stress  et formateur. Il a longtemps animé des programmes de développement personnel et intervenu dans des organismes pour le soutien psychologique de leur personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login