Accueil » Religion » Droits et devoirs de la musulmane » Islam : Mesdames, comment se comporter avec sa sœur en Allah ?

Islam : Mesdames, comment se comporter avec sa sœur en Allah ?

Les relations humaines ne sont pas simples et elles paraissent encore plus compliquées quand il s’agit de relations entre femmes, ne pensez vous pas ? Voyons ensemble comment entre femmes nous devons nous comporter avec nos sœurs musulmanes . Découvrons les qualités que nous devrions rechercher en nous même :

→ La musulmane est indulgente envers ses sœurs.

→ La vraie musulmane est tolérante à l’égard de ses amies et ses sœurs en religion.

→ Elle n’éprouve à leur encontre ni haine, ni rancune.

→ Quand l’une de ses sœurs la contrarie, elle retient sa colère et fait preuve d’indulgence. Dans sa réaction indulgente, elle ne doit ressentir ni honte, ni humiliation. Elle y voit plutôt un acte de haute bienfaisance, qu’Allah apprécie et rapproche ceux qui s’appliquent à l’observer. « Ceux qui dominent leur ressentiment et pardonnent à autrui car Allah aime les bienfaiteurs ». Sourate 3, verset 134 (traduction rapprochée). Il ne suffit pas de contenir son ressentiment, mais il faut manifester son indulgence et son pardon. En effet, quand on domine sa colère et qu’on la refoule sans pardonner à celui qui l’a provoquée, il se peut qu’elle se transforme en haine, ce qui est plus grave et plus dangereux.

L’indulgence est donc nécessaire pour éteindre la flamme de la colère et purifier l’âme de toute haine, car c’est une qualité de haute bienfaisance. « Allah aime les bienfaiteurs ». (Traduction rapprochée). Dès qu’une contrariété provoque sa colère, elle s’empresse de pardonner avec mansuétude. Ainsi, elle ressent la sérénité, la quiétude et le bonheur emplir son âme. L’indulgence est un comportement qui reflète la noblesse d’esprit et non sa faiblesse. Le prophète Salla Allahu ‘alayhi wa sallam– a dit : « pour l’indulgence du serviteur, Allah ne lui accorde que plus de considération. Aucun serviteur ne fait montre de modestie par amour d’Allah, sans qu’Allah élève son rang. »

→ La musulmane rencontre ses soeurs avec un visage radieux. Cette attitude attire l’affection des gens. Ceci est une bonne oeuvre qui mérite l’obtention d’une rétribution. Un visage rayonnant reflète généralement la pureté de l’âme et l’islam recommande aux croyants d’aspirer à la pureté de l’âme comme à la pureté apparente. Le prophèteSalla Allahu ‘alayhi wa sallam– a dit : « ton sourire face à ton frère est une aumône». (Tirmidhi, hadith apprécié)

→ L’échange des salutations, la mine aimable, le sourire, la parole douce et la cordialité entre les croyants en se rencontrant sont des pratiques que l’islam a recommandées afin de consolider les liens de fraternité et d’affection entre les musulmans.

→ Elle est conseillère vis à vis d’elles.

→ La musulmane sincère doit être donc sincère envers ses sœurs, elle ne les trompe pas, ne les abuse pas et ne leur dissimule pas ce qui pourrait leur être profitable. Le prophète – Salla Allahu ‘alayhi wa sallam– a dit : « le croyant est le miroir du croyant. » (Al Bukhari) Le croyant est semblable à un miroir, il contribue à corriger les défauts qu’il remarque en lui.

→ Elle est bienveillante envers elles.

→ Elle ne se montre pas hautaine envers ses sœurs, elle n’affiche pas un air renfrogné quand elle les rencontre, elle ne les rudoie pas. Elle les traite plutôt avec gentillesse,modestie et amabilité. Le prophèteSalla Allahu ‘alayhi wa sallam– a dit : « la bienveillance ne fait qu’embellir les choses que l’on fait, tandis que son absence ne fait que l’enlaidir. » (Muslim).

→ Elle est généreuse envers elles.

→ Elle n’hésite pas à manifester sa générosité envers ses sœurs, à les accueillir, les inviter à partager un repas en commun.

→ Les rencontres amicales autour d’un repas consolident en effet, les rapports d’amitié entre les croyants et accentuent le lien affectueux qui les unit. La modernité a développé l’égoïsme, l’individualisme engendrant un vide spirituel et affectif ainsi que l’absence d’amitié dans les rapports sociaux.

→ Rendre visite à son frère, l’inviter chez soi, le rencontrer, venir à son aide, le servir, partager ses peines et ses joies etc… Voici l’esprit islamique. Le prophèteSalla Allahu ‘alayhi wa sallam– a dit : « le meilleur d’entre vous est celui qui donne à manger et répond à la salutation d’autrui. » (Ahmad Ibn Hanbal)

→ Elle invoque Allah en leur faveur. Consacrer des invocations en faveur de sa sœur, car elle lui souhaite ce qu’elle se souhaite à elle-même. Le prophèteSalla Allahu ‘alayhi wa sallam– a dit : « l’invocation la plus rapidement exaucée est celle formulée par quelqu’un en faveur d’un absent. » (Al Bukhari).

→ Elle vise à enraciner l’esprit communautaire, il ne convient pas au croyant d’être égoïste, même lors de ses invocations, car il est censé aimé pour son frère ce qu’il aime pour lui-même.

Pour conclure, les rapports de la musulmane avec ses amies et sœurs en religion se distinguent par les qualités suivantes :

  • la fraternité et l’amour pour Allah,
  • la sincérité, la loyauté,
  • la générosité,
  • la gentillesse,
  • l’indulgence,
  • l’altruisme
  • et la fidélité.

Ces rapports sont exempts de rancune, haine, médisance, de dispute et tout ce qui est susceptible d’être considéré comme une offense. Tel est le comportement de la musulmane vis à vis de ses amies, en tout temps et en tout lieu. Un comportement qui reflète l’impact incomparable de l’islam sur l’éducation de l’âme humaine.

Crédit photo : muslimlink.ca

Source : muslimette magazine

La personnalité de la musulmane

Dr. Mohammed Ali Al-Hachimi

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy – الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Tiré de 3ilm Char3i

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login