Accueil » Diaspora » Success stories » Hapsatou Sy : reine des salons de beauté

Hapsatou Sy : reine des salons de beauté

Hapsatou Sy est est la fondatrice d’Ethnicia. Elle règne sur une vingtaine de salons de beauté. Son parcours montre aux jeunes Africains qu’on peut réussir avec de l’ambition, sans moyens. C’était en 2008 avec juste un BTS de Commerce International.

Fille d’immigrés sénégalais et mauritaniens, elle a démarré avec ses économies en poche. Elle ne supportait plus le pessimisme ambiant de la banlieue française où elle a grandi avec ses sept frères et soeurs. Elle a pris son destin en main. « J’avais une richesse supplémentaire. L’image de mon père ramenant son SMIC, travaillant comme un acharné pour nous élever, image qui m’a toujours bercée et portée. Aussi, être entrepreneur et créer ma boîte était un challenge que je voulais réussir. Je n’avais rien, je me suis construit seule et la vie a mis quelques rencontres importantes sur mon chemin (…) J’ai grandi dans un environnement où je n’avais pas d’autre choix que de me battre. J’avais des petits frères et sœurs à qui je voulais montrer que tout était possible. On avait accès à l’école gratuite à des dispositifs gratuits et c’était vraiment une grande chance en France. Je trouvais malvenu de me plaindre pour ces raisons. »

Hapsatou Sy s’intéresse à tous les types de peaux et de cheveux, qui ont chacun des spécificités selon l’origine ethnique, d’où le choix du concept « Ethnicia ».

Sa notoriété et son dynamisme lui ont permis aussi de se faire remarquer sur les réseaux et de devenir animatrice pour plusieurs chaines françaises : elle a fait partie du jury de « L’inventeur 2012″ sur M6. Elle est aussi chroniqueuse dans l’émission « Le Grand 8″ aux côtés de Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot et Audrey Pulvar.

Elle reconnait qu’elle est « une perfectionniste qui aime les imperfections ». Sa devise : « En visant les étoiles je suis certaine d’atteindre au moins la Lune »

Après avoir réussi en France, elle s’intéresse maintenant au marché africain et elle a choisi l’Angola comme premier pays. D’autres suivront très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login