Accueil » Famille » Enfants » Danger à la maison : l’empoisonnement

Danger à la maison : l’empoisonnement

A la maison, le danger est partout. Les accidents domestiques sont la cause de beaucoup de consultations médicales chaque année. Ce qui est alarmant, c’est que ce taux semble augmenter surtout en ce qui concerne les enfants. Ici, au Sénégal des cas douloureux d’enfants qui ont ingurgité des produits détergents ou de la soude, trouvés dans la maison sont relatés chaque semaine dans la presse.

Alors, il nous semble important de donner quelques procédures de reconnaissance des cas d’empoisonnement des enfants et de sauvetage sinon de premiers secours.

Quand on vous appelle pour vous avertir que votre enfant perd conscience ou ne respire plus, pensez tout de suite à un cas d’ingestion, d’inhalation, d’absorption par la peau d’un produit dangereux !

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes d’un empoisonnement causé par l’ingestion de quelque chose sont : des vomissements; des vertiges ou de la somnolence; des convulsions (contractions involontaires des muscles d’une partie ou de tout le corps); une sensation de brûlure dans la bouche, dans la gorge ou dans l’estomac. Il peut aussi n’y avoir aucun symptôme.

Les symptômes d’un empoisonnement causé par la respiration (inhalation) d’un produit ou d’un gaz sont : du mal à respirer; des vertiges; une irritation des yeux, du nez et de la gorge; des vomissements; une odeur particulière; une bouche bleuie. Là aussi, il peut n’y avoir aucun symptôme.

Les symptômes d’un empoisonnement causé par l’absorption d’un produit par la peau sont : une enflure cutanée; de la fièvre; une brûlure; des démangeaisons. Encore une fois, il peut n’y avoir aucun symptôme.

Quels sont les premiers soins à donner ?

En cas d’ingestion de quelque chose : Prévenez les sapeurs pompiers au 18

On vous demandera l’état de la personne, ce qu’elle a pris et à quelle heure, son âge et son poids. Si on vous demande d’emmener votre enfant à l’hôpital, le 18 préviendra l’hôpital de votre arrivée. Prenez soin d’apporter un échantillon du produit qu’il a ingéré et de ses vomissures pour les analyses.

En cas d’inhalation (respiration d’un produit ou d’un gaz) : Emmenez votre enfant à l’air frais et appelez les secours. S’il ne respire pas, commencez la réanimation cardiorespiratoire (RCR).

En cas de contact avec la peau ou les yeux : Rincez à grande eau (tiède), retirez les vêtements ayant été en contact avec le poison et appelez les secours. Au besoin, portez des gants. À l’inverse, ne mettez aucun produit (lotion, crème) sur la peau ayant été en contact avec le produit.  Rappelez-vous, le lait n’est pas un antidote ! On ne doit pas faire vomir la personne ou lui donner du charbon activé ou du sirop vomitif sans l’avis d’un professionnel de la santé. Conservez et apportez au médecin le produit qui a causé l’empoisonnement : liquide, détergent, plante, champignon, fruits sauvages, etc.

Nous le savons, nous ne pouvons pourtant pas nous passer de ces produits pour l’entretien nos foyers. Alors, il vaut mieux apprendre quelques astuces de prévention.

Mettez les produits dangereux (produits ménagers, médicaments, boissons alcoolisées, etc.) dans des meubles fermés et hors de la portée des enfants. Gardez les produits toxiques dans leur emballage d’origine pour éviter les confusions. Ayez toujours votre enfant à l’oeil lors de l’utilisation de produits dangereux. Bien lire les étiquettes avant de donner un médicament à un enfant ou avant d’utiliser un produit domestique. Ne parlez jamais d’un médicament comme s’il s’agissait d’un bonbon. Ne mélangez pas des produits domestiques parce que combinés, certains peuvent produire des gaz nocifs. Évitez de laisser fonctionner un appareil au gaz ou au propane (chaufferette, tondeuse, souffleuse ou scie) dans un endroit fermé. Munissez-vous de détecteur de monoxyde de carbone (CO) s’il y a un appareil à combustion (huile, gaz, bois) dans votre maison ou dans le garage attenant à votre maison.

Aussi, il faut surveiller particulièrement :

Dans la chambre à coucher : piles, parfum, eau de Cologne

Dans le garage ou sous-sol : solvant, décapant, colle, peinture, pesticides, lave-vitres, essence.

Dans la salle de bain : dissolvant pour vernis à ongles, cosmétiques, alcool à friction, nettoyant pour la toilette, débouche-tuyaux, rafraîchisseur d’air.

Dans la buanderie : détergent à lessive, assouplisseur, eau de javel, détachant, protecteur pour le cuir.

Dans la cuisine : combustible à fondue, produits d’entretien pour les plantes d’intérieur, liquides et poudres de nettoyage, la cire.

Dans le salon : allumettes, rafraîchisseurs d’air branchés ou diffuseurs d’huiles essentielles, plantes.

Sur la terrasse : produits d’entretien pour le BBQ et la piscine, les herbicides.

Crédit photo : cdn-doctissimo.ladmedia.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login