Accueil » Société » Portraits » Dame de fer, dame de foot qui est Fatma Samoura SG de la FIFA

Dame de fer, dame de foot qui est Fatma Samoura SG de la FIFA

Née en 1962 au Sénégal, mariée et mère de trois enfants, Fatma Samoura était loin de s’imaginer un jour parmi la crème des dirigeants du football mondial. Diplômée d’un master d’espagnol et d’anglais à l’université de Lyon, elle intègre le Programme alimentaire mondial (PAM) en 1995 et occupe le poste de responsable logistique.

Fatma Samoura Secrétaire Générale de la FIFA

Fatma Samoura a fait ses preuves dans l’institution onusienne en occupant par la suite différents postes ces 20 dernières années. Elle a servi dans plusieurs pays africains (Djibouti, Cameroun, Tchad, Guinée, Madagascar et Nigeria). Elle parle couramment l’italien, l’anglais l’espagnol et bien évidemment le français.

Le 13 mai 2016, Fatma Samoura est nommée Secrétaire général de la FIFA. L’illustre inconnue dans le paysage sportif sénégalais ne compte pas se laisser distraire.

Avec la première dame du Sénégal lors du match Sénégal Pologne. Coupe du monde 2018

« La FIFA, ce sont les Nations Unies du football et j’apporte mes 21 ans d’expérience dans le privé et à l’ONU en termes de bonne gouvernance et de transparence, et d’obligation de rendre compte, aussi bien au niveau des fédérations qu’à celui de la FIFA (…) ceux qui parlent de mon manque d’expérience, je leur dis de me laisser le temps de faire mes preuves.»

« Ma nomination a été un signal fort que la Fifa, une organisation dominée par les hommes, s’ouvrait à la diversité. Nous avons désormais une représentativité des femmes à tous les niveaux de l’administration de la Fifa. Une division dédiée au football féminin a même été créée ». Aux yeux de la Sénégalaise, le football transcende les barrières religieuses et raciales ainsi que le genre.

Avec le directeur de Qatar airways partenaire de la coupe du monde 2022 au Qatar

Fatma Samoura remplace le Français Jérôme Valcke démis de ses fonctions et suspendu 12 ans par la FIFA après une affaire de corruption lors de la Coupe du monde de football 2014.

« Il faut faire en sorte que le football redevienne ce qu’il doit être, c’est-à-dire le sport le plus populaire, qui surmonte les clivages sociaux», a encore plaidé Mme Samoura. «Gianni Infantino, président de la FIFA m’a parlé de diversité, de sa volonté de rassembler tout le football, qui n’est pas uniquement un sport d’hommes. Et je vais notamment essayer d’apporter un plus grand soutien au foot féminin », assure-t-elle.

Depuis 2016, Fatma Samoura a fini de faire ses preuves au grand dam de ses détracteurs, en démontrant qu’elle était bien à la hauteur des responsabilités qui lui étaient confiées. En outre, elle assume son poste sans aucun complexe vis-à-vis de ses collègues hommes.

Selon le magazine américain Forbes, Mme Samoura est de fait le numéro 2 du football mondial, derrière le président de la Fifa, Gianni Infantino.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login