Accueil » Voyages » Découvertes » Casablanca, la porte d’entrée du Maroc

Casablanca, la porte d’entrée du Maroc

LE PREMIER CONTACT
palmiers

Rues bordées de palmiers

Si le Maroc était une maison, sa porte d’entrée serait Casablanca, ou Casa pour les « intimes ». Pourtant le premier contact avec Casa et le Maroc par l’aéroport Mohamed V est plutôt impersonnel. On se croirait à Roissy Charles Degaulle ou tout autre grand aéroport des pays occidentaux. Dédales de couloirs, de tapis et escaliers roulants, queues interminables pour passer la police des frontières, mais une fois dehors, palmiers dattiers et soleil vous annoncent que vous n’êtes pas en Europe. Quand on quitte nos petites villes d’Afrique de l’Ouest, où les aéroports sont à quelques km du centre-ville ou parfois même en plein centre-ville, on se demande quand est-ce qu’on va bien atteindre Casa. Que ce soit par le train ou l’autoroute, pas moins de 30 à 40 mn pour enfin découvrir la ville blanche qui a perdu de sa blancheur depuis longtemps. Le premier contact avec le Maroc est plutôt décevant…

UNE MEGAPOLE EN PLEIN ESSOR

En quittant l’aéroport par le train pour la gare Casavoyageur au centre de Casa,  ce qui frappe en premier en atteignant les faubourgs de la ville, ce sont ces multitudes de petits immeubles hérissés d’antennes paraboliques à perte de vue. Si dans ces quartiers, les gens sont pauvres, les télévisions, elles, sont dans tous les foyers entretenant le rêve à travers les images venues d’ailleurs, car ici tout le monde est branché sur les satellites. C’est ainsi que pratiquement tous les jeunes marocains n’ont en tête qu’une chose : partir… quitter le pays où chômage et pauvreté ont fini par boucher leur horizon.

 

Centre-ville

Centre-ville

Par l’autoroute, par contre le contact avec la ville de Casa se fait à première vue à travers les quartiers chics de la ville, les tours des immeubles modernes et les grands panneaux publicitaires symbole d’une mégapole en plein essor et en pleine effervescence. Nous voilà au royaume chérifien ! Pays moderne et traditionnel à la fois sur multiples facettes.

CASABLANCA UNE VILLE PLUTOT MODERNE
Portes du Palais Royal à Casa

Portes du Palais Royal à Casa

D’ancien petit village fait de cases blanches, d’où son nom Casablanca, cette ville est devenue la capitale économique du Maroc abritant plus de 12% des habitants du Maroc, avec près de 4 millions d’habitants dans l’agglomération, ce qui en fait la plus grande ville du Magreb.  Et pourtant Casa est une ville agréable, comme d’ailleurs le Maroc tout entier qui, du nord au sud, d’est en ouest, a su développer le meilleur de chaque province. La ville de Casa ne contient que très peu de lieux touristiques anciens, comme l’immense Palais Royal qui est, comme partout au Maroc, invisible du dehors, mais impressionnant par ses dimensions et surtout son architecture et son grand portail finement ciselé. Notre guide nous dit que dans toutes les villes du Maroc, il existe un palais royal. Le Roi sillonne son pays à longueur d’année pour s’assurer de lui-même de l’exécution de tels ou tels travaux, ou pour des séjours en villégiature, ce qui le rend très proche de ses administrés.

En dehors du Palais Royal, de belles avenues comme l’avenue Mohammed V bordées de palmiers sont conçues  entre modernité et tradition arabe. Mais l’infrastructure la plus impressionnante de Casablanca est la mosquée Hassan II construite sur la mer. En effet cette mosquée érigée sur plusieurs kilomètres gagnés sur la mer est tout simplement magnifique ! Construite par l’ancien souverain Hassan II, la mosquée à l’architecture mauresque  a le plus haut minaret du monde : 200 m d’altitude! Son esplanade peut contenir jusqu’à 120.000 fidèles et de par sa dimension, elle est la troisième mosquée au monde, après celle de la Mecque et celle de Jakarta en Indonésie. Pour l’ancien souverain, rien n’a été trop beau pour cette mosquée, marbre, lustres, fontaines, tapis, tout est de premier choix, et, comme une cerise sur le gâteau, la brise marine vient combler la ferveur des fidèles en temps de chaleur.

Mosquée Hassan II

Mosquée Hassan II

Pour boucler le tour de Casa la moderne, le touriste peut se promener et faire du shopping dans les grands malls qui poussent tout près des beaux quartiers comme celui appelé Californie. Ce quartier répond bien à son nom. En effet ici les belles villas rappellent celles de Beverly Hills, cossues, apparentes ou cachées ces magnifiques demeures de milliardaires semblent sommeiller tout au long de belles avenues dans leur manteau de verdure. Ici, règne un micro climat à l’air pur et aux doux chants d’oiseaux. Rien ne vient perturber la tranquillité des privilégiés qui vivent ici.

LA  GASTRONOMIE MAROCAINE : UNIQUE AU MONDE
Tajine marocain

Plats marocains

A Casa, comme partout au Maroc, la gastronomie est mondialement reconnue comme l’une des meilleures. Elle est classée 2ème au rang mondiale. A la médina de Casa comme dans beaucoup de restaurants de la ville, le visiteur n’a que l’embarras du choix pour goûter à la multitude des plats marocains qui sont un plaisir pour le palais. Coucous, tajine, pastillas, mechoui, soupe harira, etc…Viande, volaille, poisson, fruits de mer, légumes, épices, sont tous concoctés depuis des millénaires de différentes manières pour ravir le palais. La pâtisserie marocaine n’est pas en reste, cette pâtisserie arabe des plus fines, allie dattes, amande, anis, sésame, cannelle, pistache et j’en passe…

Nous ne pourrions énumérer ici tous les délices du Maroc, mais nous y reviendrons, car cette fois-ci nous n’en étions qu’à la porte d’entrée…

Crédit photos : mackoo.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login