Accueil » Famille » Vie de couple » Avez-vous épousé un profiteur ?
Avez-vous épousé un profiteur ?

Avez-vous épousé un profiteur ?

Sous d’autres cieux, on l’appelle le coureur de dot, car dans les sociétés occidentales chrétiennes, la dot venait de la femme, donc à cette époque certains hommes cherchaient des femmes bien nanties pour se sortir d’affaire et grimper dans la haute société. Chez nous, dans nos sociétés musulmanes la dot est plutôt remise par le mari et non par la femme, et donc ce sont plutôt les femmes qui cherchaient des hommes riches. Mais depuis quelques temps on assiste à un phénomène nouveau : des hommes qui cherchent des femmes aisées. On ne connaissait pas ça , mais ils sont là, la race des profiteurs est arrivé !

A quoi est dû ce phénomème ?

Pour les femmes intellectuelles il est devenu de plus en plus difficile de trouver un mari, car ayant privilégié les études et ensuite une carrière professionnelle brillante. Une fois rassurées sur leur avenir professionnel, ces femmes souvent très belles, aisées, possédant leur propre maison, se mettent à la recherche avec angoisse du mari idéal ou à défaut d’un géniteur. Cette quête effrénée se justifie par l’envie d’avoir des enfants et de la conscience que l’horloge biologique de la femme est très limitée et que donc, passé un certain âge avoir un enfant sera devenu impossible. C’est dans ces circonstances qu’est né le profiteur. Il peut l’être avant le mariage ou le devenir pendant le mariage, selon l’évolution professionnelle de sa femme.

Le profil du profiteur

Le profiteur se présente sous différentes coutures et dans différents habits. Il peut être ce jeune petit vieux, déjà marié et père de famille qui se cherche une petite deuxième ou troisième femme bien aisée qui lui fera de bons petits plats, dans une ambiance calme, odorante, feutrée, loin des brouhahas de la grande famille. Monnayant sa compagnie, le petit vieux profite au maximum des biens matériels de sa dame.

Le profiteur peut être ce jeune version gigolo. Il sait à quel point la femme célibataire à la belle carrière, cherchant mari peut être vulnérable. Vous ayant bien étudiée, il va vous faire la cour avec des arguments qui vous rassurent, mais au finish, soit il vous épouse et continue de profiter de vous en se tapant ses petites minettes à côté, soit après une cour assidue et les poches bien pleines il vous abandonne se souciant bien peu de vos états d’âme.

Le profiteur peut aussi le devenir après le mariage. Souvent il vous a fait la cour de manière réglementaire, vous a même gâtée parce que lui-même a déjà son travail, sa femme, sa famille, mais il cherche un plus. Celui-là viendra à vous comme pour vous rendre service. Les débuts seront heureux mais au bout de quelques temps il usera des plus vils procédés pour vous soutirer le max : le chantage affectif ! En effet ce profiteur là marié parfois à plusieurs femmes se sent attendu. Quand c’est votre tour de le recevoir il va presque “monnayer” son affection. Il sait que quand il vous crée des histoires vous réagirez en essayant de lui faire plaisir, car vous l’avez attendu toute la semaine. Il fera si bien qu’il tirera de vous bien plus que nécessaire. Vous serez aux petits soins, vous lui ferez plein de cadeaux et en échange il honora ses devoirs conjugaux ou vous collera la paix plutôt que de vous créer des histoires.

Que faire quand vous avez épousé un profiteur ?

Quelque soit le cas de figure mes soeurs, ne cédez pas au chantage des  profiteurs, vous n’en serez que plus malheureuses ! Si vous vous rendez compte que vous avez épousé un profiteur, la première chose à faire c’est de serrer la bourse pour revenir à des relations plus saines. Accomplissez vos devoirs d’épouse mais n’en faites pas plus. Si votre époux se rend compte que le petit chantage auquel il s’adonne subtilement ne donne plus de résultat, soit il vous appréciera à votre juste valeur, et restera, soit il partira et bon débarras ! Si entretemps vous avez pu faire un ou plusieurs enfants c’est parfait, vous aurez assuré votre descendance, sinon, je vous assure qu’il vaut mieux être seule que mal accompagnée ! Surtout n’aimez pas plus que vous n’êtes aimé, je vous le dis et redis le seul être digne d’être aimé est Allah ! Souvenez-vous que nous avons été créés pour adorer notre Seigneur, et ensuite seulement les hommes. Regardez autour de vous, mariée ou célibataire, vous verrez mille raisons de vous rendre heureuses, ne les ratez pas, la vie sur terre est courte ! Avoir la santé est déjà 90% de raison d’être heureuse !

Ici nous sommes à Dundu.com, vivons et laissons vivre sans nous compliquer la vie !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login