Accueil » Voyages » Découvertes » Au pays des montagnes, des lacs et du chocolat

Au pays des montagnes, des lacs et du chocolat

La Suisse est si belle qu’on dit souvent que: “tel endroit est la Suisse de…” On ne peut comprendre cette expression que quand on découvre la Suisse.

Voilà un petit endroit sur terre que Dieu a pourvu de tout ce dont un être humain peut rêver. Il se rapproche drôlement des descriptions bibliques ou coraniques du paradis. La Suisse est un pays propre, couvert de champs  verdoyants qui s’étendent à perte de vue sur les  plaines et les flancs de montagnes. Des champs de tulipes toutes jaunes ondoient sous une petite brise sur des kilomètres et des kilomètres. Un pays avec des jardins magnifiques presque indescriptibles, un pays avec d’innombrables lacs qui sillonnent les terres et un décor de montagnes majestueuses dont les cimes  sont toujours enneigées en été comme en hiver.

On croirait admirer une œuvre de maître en grand format, impeccable et d’une beauté exceptionnelle. Certains disent que le Seigneur créa la Suisse puis cassa ce pinceau pour ne plus recommencer sur terre une telle œuvre. Parlons aujourd’hui de la ville de Genève. Dans un prochain numéro nous parlerons d’autres villes et des stations d’hiver en Suisse.

La ville de Genève

Le symbole de Genève est ce jet d’eau au milieu du lac Léman qui s’élève à 140m de haut visible pratiquement de tout endroit où on se trouve dans la ville.  On ne se lasse pas de l’admirer que l’on soit sur la rive droite comme sur la rive gauche. Un petit ponton depuis la rive gauche vous permet d’y accéder de même que les bateaux mouche qui circulent sur le lac en tout temps. Bien sûr, il est très difficile de s’en approcher de très prêt à cause de la force de l’eau qui est propulsée à une si haute altitude car si on s’y risque, on en revient trempé de la tête aux pieds.

L’emblème de Genève c’est aussi cette horloge en fleurs qui sont renouvelées à chaque saison et qui nous semble impossible à reproduire ailleurs.

 

 

Les premières impressions

Dans le mental des gens, Genève représente le summum de la réussite et de l’opulence. Rien que le nom de cette ville fait rêver.  Pourtant, quand on y arrive la première fois, on débarque à l’aéroport de Genève un peu déçu. GENEVE et ce petit aéroport ? Quand on sort, c’est pire! Je me souviens m’être dit la première fois « quand va t-on arriver à Genève? pourquoi on nous fait débarquer dans ce petit village ? »  Les rues de Genève sont étroites, escarpées par endroit. La ville se perd dans la verdure en beaucoup d’endroits surtout dans le quartier des Nations Unies; les bâtisses n’ont rien de spécial, sauf dans la vieille ville, elles sont plutôt grises et laides. Qu’a donc Genève de si extraordinaire pour que tout le monde rêve d’y aller ?

Eh bien, c’est en se réveillant le lendemain que vous le saurez. Genève est en fait une ville…intime. C’est une ville à hauteur d’homme, on peut y circuler tranquillement à pied, à vélo, en bus ou en tramway. On s’y sent tout de suite comme chez soi. Quand on loge au centre ville, tout est proche, accessible, les banques, les commerces, le marché, la gare. A pieds, on peut descendre vers le parc longeant la rue de Lausanne et emprunter l’allée qui longe le lac Léman. On y respire un air pur qui vous remplit les poumons d’oxygène et vous incite à vous  prélasser, à admirer et nourrir des cygnes qui viennent vers vous chercher des miettes de pain.

Quand on vit à Genève on guérit de son asthme la plupart du temps. A Genève, tout le monde se dit bonjour, la convivialité y règne. Les suisses sont des personnes très polies et disciplinées. A Genève, si vous jetez un papier par terre quelqu’un le ramassera et le mettra dans la prochaine poubelle qui ne sera pas à plus de 20m. Dans la rue des casiers disposés offrent en vente les quotidiens vous êtes libres d’en choisir un et de payer en glissant la pièce dans une fente. Si vous ne le faites pas, on vous laisse avec votre conscience…

Le luxe

Vous aimez le luxe ? Sur  la rue du rhône vous pourrez admirer les créations des plus grands joailliers du monde: Chopard, Patek Philip, De Grisogono, Piaget, pour ne nommer que ceux-là. Les maroquiniers ne sont pas en reste les boutiques Louis Vuitton, Ferragamo, Dior vous proposent des sacs à main et chaussures en tout genre mais dont les prix dépassent parfois tout entendement, mais rien ne vous empêchent de les essayer même si c’est pour rêver quelques minutes seulement…

Le chocolat

Après les yeux, le deuxième sens qui est sollicité à Genève est le goût. Votre palais y goûtera des chocolats, confiseries et patisseries jamais goûtés auparavant. Le savoir faire des chocolatiers se transmet de père en fils et chaque maison garde jalousement son secret. A Genève vous comprendrez qu’il y a chocolat et chocolat! Des chocolats en vente dans les grandes surfaces (qui sont d’ailleurs délicieux), aux chocolats que vous trouverez dans les petites boutiques des anciennes maisons, le chocolat qui vous est offert est d’une finesse indicible. Ce chocolat fait encore aujourd’hui de manière artisanale vous fait penser qu’au paradis le chocolat doit être comme ça !

Je vous laisse savourer tout cela en attendant de vous emmener la semaine prochaine vers d’autres horizons…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login