Accueil » Voyages » Art et Culture » Art de vivre en Mauritanie…

Art de vivre en Mauritanie…

La douceur de vivre a de tout temps caractérisé la Mauritanie notre voisin du nord. Malgré une situation difficile et une grande tension due à l’inégalité sociale, tout ressortissant de Mauritanie ne rêve de vivre que dans ce pays.

La Mauritanie est un pays séparé du Sénégal par la frontière naturelle qu’est le fleuve Sénégal. Habité par des maures, des halpulaars, des soninkés et des  wolofs, le pays a connu bien des incidents dus à l’esclavage des maures noirs par les maures blancs, et à l’inégalité sociale instaurée par les autorités maures vis-à-vis des autres ethnies.

Malgré ces problèmes tous les habitants de la Mauritanie ont le même amour pour ce pays et partagent le même mode de vie dans ce pays délimité dans sa partie nord, nord-est par le désert du Sahara et à l’ouest par l’océan atlan

tique. La culture du pays est  riche de toutes ses composantes. Et ses habitants l’enrichissent génération après génération car étant de grands voyageurs, ils ramènent le meilleur de ce qu’ils trouvent ailleurs.

En effet si les objets d’art et les bijoux, bien que faits main, ont fini de faire l’unanimité sur leur finesse, le mobilier n’est pas en reste. Le design des salons mauritaniens évolue chaque année. Que ce soit les canapés, les tapis ou les tables basses, le design est sans cesse renouvelé et les mauritaniens n’ont désormais que l’embarras du choix pour décorer leurs salons. Ces derniers s’inspirent du design des salons marocains mais se caractérisent par un cachet bien spécifique à la Mauritanie.

Grands consommateurs de viande, le mauritanien a sa façon bien spécifique de griller la viande en l’enfouissant sous terre ou en tout cas en le laissant griller toute une journée de sorte qu’au moment de la consommation la viande est tendre à souhait. C’est le Kouzou Nouzou ou keubdeu wa zeurweu.

En matière de gastronomie la cuisine mauritanienne se spécialise également par des plats très sains, préparés avec très peu d’huile et beaucoup de légumes dont regorge le pays. Le zrik ou lait caillé dillué dans beaucoup d’eau désaltère parfaitement ces gens du désert qui n’en finissent pas aussi de consommer le thé en longueur de journée.

Les femmes rivalisent dans la teinture d’étoffes légères en coton parfaitement ada

ptées au climat, d’autres excellent dans l’art de préparer et poser le henné, d’autres encore dans la fabrication d’encens et de parfum à l’odeur paradisiaque. L’artisanat fait en grande partie à partir du cuir et de l’argent n’en finit pas d’émerveiller visiteurs et autochtones.

Tout est beau et harmonieux, car tout s’harmonise à la nature du pays. C’est tout un mode de vie fait de douceur et de nonchalance que l’on ne retrouve pas ailleurs. Dans ce contexte on peut aisément comprendre la nostalgie du mauritanien qui vit ou voyage loin de son pays.

La video ci-dessous nous explique en image l’art de recevoir en Maurtanie.

 

About Mounina Kane

Femme, mère et grand-mère passionnée de communication et d'écriture, c’est avec une grande joie que je prends la plume (ou le clavier) pour Debbosenegal, un grand challenge que je partage avec tous les membres de la rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login